Voici bientôt 15 jours que je ne suis pas sortie. Mon lit est mon principal lieu de vie, j’y mange, j’y travaille, j’y lis, j’y dessine et parfois j’y dors aussi. Une dépression qui couve? non non. Remarquez la proéminence de mon ventre. Là dedans se trouve la réponse! Un bébé prévu pour fin avril qui montre son impatience à sortir! Contractions précoces, donc repos et position allongée forcés. Bahh c’est gérable me direz vous, c’est le dernier mois et il n’y a rien de grave. Effectivement tout est gérable, même les 8 mois passés à être malade, à avoir toujours un truc en cours (2 mois de vomissements quasi quotidiens, fatigue intense,  sinusite, conjonctivite, re-sinusite, une toux qui s’éternise des mois, insomnies, cauchemars, maux de tête, des douleurs diverses… et maintenant des contractions et ma vision qui fait des siennes). Et moi naïve, je me suis dit que le dernier mois allait quand même être pénard. Je ne vais rien choper puisque je suis enfermée. Je commence un rhume (ou est-ce encore ma fidèle sinusite?) et ce matin, j’ai vomi mes tripes et j’ai l’impression que la gastro a fait son entrée chez nous…

Mais je sais que la nature est bien faite et que j’oublirai vite!

(Voilà, c’était la séquence “bouhhh je suis malheureuse et je dois le dire à la terre entière!!!)

 

Pin It on Pinterest

Share This