Haaaa un peu de déco, enfin!

Pour ce petit meuble années 60, j’ai flashé sur le motif coquelicot proposé par Nadja sur son blog “dans mon bocal”. Je voulais un meuble clair, bicolore et simple mais un peu surprenant.

meuble repeint avant après

youhouuuu je suis trop contente!

Comme une quiche je n’ai pas pris de photo avant. J’ai juste celle-ci toute pourrie où je prends la pose, genre la fille sûre d’elle qui a ramené ce meuble dans son petit appart et qui compte bien le rénover illico presto parce que dans sa maison, l’installation sera vite faite et dans quelques mois elle pourra prendre des photos et faire un super album sur Pinterest… 😉

Plus d’un an plus tard, la plupart des murs ne sont toujours pas peints, il y a 4 ou 5 meubles qui trainent en attente d’une nouvelle jeunesse, il n’y a toujours pas de cuisine, toujours pas de lavabo dans la salle de bain, pas de rampe d’escalier (c’est optionnel en fait ce truc), les portes viennent d’être posées (et encore nous n’avons pas de poignée)… Mais on s’en fout! Le meuble est peint! Victoire!
Je n’avais pas prévu qu’on allait avoir autant de problèmes avec la maison, et que mon énergie allait descendre à -10.000. Quand une maison prend l’eau (au sens propre du terme), l’aménagement passe en second plan. Haaa ça y est, je commence à m’énerver rien que d’y penser. Bon revenons au meuble.

Après un démontage j’ai poncé minutieusement chaque partie (au début c’est rigolo, ensuite ça devient vite rasoir). Ce meuble présenté comme étant en bois massif  (hum hum) était en fait en bois aggloméré. Mais bon, le prix était mini et depuis le temps, tous les composants se sont volatilisés. J’ai dû poncer avec un masque car le verni partait en poussière, en dégageant une odeur moyennement rassurante.

photo historique : pas de désordre sur et dans le meuble

Après avoir imprimé les motifs de coquelicots je les ai collés à la colle à tapisserie (il m’en restait un fond, mais j’aurai pu aussi utiliser la colle à la farine) en me prenant la tête m’amusant à faire tous les raccords : plus c’est petit, plus il y a de raccords.
Une couche de vernis acrylique sur le dessus du meuble, sur la peinture bordeaux et les parties encollées, remontage (ça m’a pris un petit temps quand même) et voilà ! Une nouvelle jeunesse pour ce meuble.

En vrai, le meuble est tricolore car les pieds sont en jaune pâle

Ma fille ne voulait pas que je replace le fond et souhaitait mettre le meuble à l’envers afin de voir les coquelicots tout le temps. Je n’ai pas retenu sa proposition 😉

Et au niveau écologie?

Bahhh peut mieux faire! Et fera mieux la prochaine fois!

Les points négatifs

  • J’ai utilisé de la peinture acrylique certes, mais pas une peinture spécialement écologique.
  • J’aurais pu faire ma colle au lieu d’utiliser la colle à tapisser (je finis mes fonds de placards).

Les points positifs

  • C’est un meuble d’occasion.
  • J’ai utilisé du vinaigre pour nettoyer les boutons de portes.
  • Seule une vis usée est partie à la poubelle 🙂

 

Bon allez, suivant!

Pin It on Pinterest

Share This