En ces temps pré-apocalyptiques (un peu quand même non ?) les personnes ultra sensibles comme moi à la cause environnementale sont bien tentées de sombrer dans un gouffre sans fond de découragement et de pessimisme (quelle belle intro fraiche et colorée, ce n’est pas fini… attends la suite). Sans parler des situations politiques et humanitaires catastrophiques.

Moi, du coup, je trouve tous les actes pour sauver notre petite planète quasi héroïques. Tous. Les petits comme les grands.

Et c’est par cela que j’ai été inspirée pour peindre cette toile.

la semeuse
acrylique sur toile de lin – 30X30 cm

Pour ne pas se laisser décourager, mieux vaut mettre son petit masque de super-héros et passer à l’action, tous les jours, chaque fois que l’on peut.

  • Ne pas penser que même si mes pommes sont bio, l’agriculteur conventionnel du coin arrose son champ d’herbicide. Hier, en train, je suis passée devant un tel champ, méga prêt à être labouré bien en profondeur pour recevoir la future culture. Un espace d’herbes roussies et mortes, bien délimité, tranchant avec le vert tendre du champ d’à côté.
  • Ne pas penser que je prends un petit peu de temps pour faire ma lessive maison, alors que pour d’autres, ce qui est le plus important c’est la blancheur éclatante et l’odeur fleurie du linge, même si le prix à payer pour cela est la pollution des cours d’eau. Dans mon village, il n’y a pas de tout à l’égout, la plupart des eaux grises file dans le caniveau et pfiouuuu dans la nature.
  • Ne pas penser qu’on se casse la tête à trouver des alternatives aux plastiques alors que d’autres continuent d’utiliser et de jeter régulièrement des sacs plastiques jetables (malgré l’interdiction), par flemme, par oubli ou tout simplement parce qu’ils s’en moquent, de leur impact écologique.
  • Et ne pas penser que ces couillons d’oiseaux ont bouffé les graines de fleurs que j’ai mises pour avoir un parterre bien fleuri pour attirer les insectes pour ces couillons d’oiseaux pour pas qu’ils disparaissent. Non mais, je les retiens ceux-là, quels ingrats !

Enfin bref, à tous les super-héros.ïnes, continuez ! Semez ! Testez ! Même si tout s’effondre, même si on n’est pas parfait, on aura fait de notre mieux.

Bisous verdoyants.

Pin It on Pinterest

Share This