Quand on a un jardin et que l’on a envie de l’aménager, c’est mieux de privilégier les plants et les arbustes indigènes c’est à dire ceux qui pousseraient naturellement dans la région. C’est un des principes de la permaculture. En effet, ces plantes locales présentent de plusieurs qualités et avantages :

  • Elles sont plus adaptées au climat et aux maladies de la région, donc plus résistantes.
  • Elles sont plus en harmonie avec les insectes et animaux de la région donc plus utiles que les plantes exotiques (les abeilles vous diront merci).
  • C’est plus facile de vérifier leur traçabilité (privilégier les fournisseurs locaux et les échanges de plantes).
  • Parce qu’elles sont belles!

Sur notre terrain, rapidement, nous avons replanté des plantes vivaces achetées dans une jardinerie écologique. Non seulement nous avons eu le plaisir de les voir se développer au printemps suivant mais en plus elles s’étalent et gagnent du terrain très facilement. Je ne connais pas tous les noms mais il y en a une qui m’a bien surprise : à la fin de l’été, il suffit de l’effleurer pour que ses graines sautent dans tous les sens :-).

articles liés

Pin It on Pinterest

Share This