101 gestes écolos (30) : acheter des vêtements d’occasion

101 gestes écolos (30) : acheter des vêtements d’occasion

J’achète très peu souvent en neuf (c’est assez facile pour moi car j’achète très peu souvent tout court des vêtements ;-)). J’achète dans les magasins de seconde main, aux copines, dans les brocantes, sur le web. Quand on a l’habitude d’acheter d’occasion, on devient surpris du cout des vêtements neufs et de la mauvaise qualité des vêtements à petit prix. Acheter d’occasion me permet aussi de me payer de très bons vêtements à un prix très intéressant. Une autre raison d’acheter d’occasion? On réduit ses déchets car on évite toutes les étiquettes, emballages qui vont avec les vêtements neufs.

101 gestes écolos (29) : se curer les oreilles

101 gestes écolos (29) : se curer les oreilles

Houuu j’attaque du lourd là! J’ai abandonné le sacro-saint indispensable coton-tige que l’on jette dès que l’on a fini de l’utiliser! Alors concrètement, c’est quoi un cure oreille? C’est un ustensile en plastique ou en inox avec lequel on retire le cérumen, on essuie ensuite les “saletés” sur une lingette lavable. Ça empêche le développement des bouchons d’oreilles, ça désencombre la salle de bain (et l’esprit : plus besoin de penser à acheter de quoi se nettoyer les oreilles) et ça réduit les déchets. Tout bon!

101 gestes écolos (28) : Des serviettes en tissus

101 gestes écolos (28) : Des serviettes en tissus

Chez nous, il n’y a plus de sopalin (en français) ou d’essuie-tout (en belge). A table, on s’essuie la bouche – les mains, le visage, la table, le t-shirt pour les enfants – avec des serviettes en tissus. J’ai de belles serviettes que l’on sort quand on a des invités – comme chez mémé et puis des “serviettes” de tous les jours. En fait il s’agit de tétras (langes) que nous avons beaucoup utilisés pour nos filles. Même propres, ils ont des tâches mais ce n’est pas bien grave, ils font leur job 🙂

101 gestes écolos (27) Poêle en inox

101 gestes écolos (27) Poêle en inox

Faut que je te raconte l’histoire de ma poêle en inox. Je suis convaincue des dangers du téflon mais le prix des poêles en inox de bonne qualité me rebutait un peu. Et puis un jour, j’ai pris mon courage à deux mains et me suis dit “aujourd’hui je me la paye!!!”. Me voilà donc dans un très bon magasin de cuisine à Bruxelles, et là je la vois : Inox 18/10, fabrication allemande et en solde!. En solde ok mais quand même à 120€. 120€ punaise, j’ai pas l’habitude… Je jette un coup d’œil à gauche… je découvre qu’il existe des casseroles à 1000€. hum. La vendeuse me conseille et me préviens quand même que “l’inox ça colle” (oui merci je me suis renseignée). Après 3/4 d’heure d’hésitation je me lance et passe à la caisse. La vendeuse me rappelle que “l’inox ça colle” et me donne des conseils pour cuire la viande (à moi, la végétarienne). Et là je me demande si je ne me fais pas avoir à payer 120€ pour une poêle qui colle…

He bien non! après des mois d’utilisation, je peux te dire que j’en suis ravie! Non seulement elle est belle (sisi je te l’assure) mais en plus elle ne colle pas tant que ça :-). J’ai même réussi à faire des steaks végé dedans et l’homme de la maison à réussi à y faire une omelette! te rends-tu compte?

Alors oui c’est cher, mais ma poêle, elle est inusable. Je pourrai même la refiler en héritage à mes filles ;-). Elle est saine pour ma santé . Il nous manquait quand même une autre poêle et j’en ai rachetée une. A 20€ cette fois-ci (faut pas déconner). Elle colle un peu plus, on voit bien que ce n’est pas la même qualité mais elle reste facile d’utilisation. Et elle durera certainement plus qu’une avec du téflon.

101 gestes écolos (26) Liniment et lingettes lavables

101 gestes écolos (26) Liniment et lingettes lavables

Pour laver les fesses de nos bébés, nous avons utilisé du liniment fait maison et des lingettes lavables cousues maison (oui je sais, j’exagère…). Je souhaitais mettre le moins possible de produits transformés sur la peau de bébé, et générer le moins possible de déchet. Le liniment se vend (cher) en pharmacie ou magasin bio alors qu’il est très facile à réaliser. Pour les lingettes, stop aux poubelles remplies de cotons jetables!! Il existe plusieurs alternatives :

  • Les coudre soit même avec des tissus de récupération : une face tissus imprimé, l’autre face essuie de toilette (ce que j’ai fait et qui convenait parfaitement)
  • Acheter en magasin bio des lingettes lavables (j’en ai eu mais elles ont duré moins longtemps que les faites maison – et toc).
  • Découper des rectangle dans du tissus polair (pas besoin de coudre).
  • Tout simplement utiliser un gant de toilette.

 

Découvertes et coups de cœur de mars

Découvertes et coups de cœur de mars

Un peintre

Lionel Smit

De beaux et grands portraits texturés. J’adore la liberté qu’il prend à faire ses grands aplats et ses dégoulinures sur ses peintures pourtant si réalistes.

http://www.lionelsmit.co.za/

 

 

Une illustratrice

 buibui
Julie Buibui

Des illustrations tout en fraicheurs où se marient le noir et blanc  à la couleur. Cette fois-ci se sont tous les petits détails qui me plaisent!

http://www.julie-buibui-artwork.fr/

 

 Un projet photo

dans ce monde
Dans ce monde

Une série de photos dans différents pays mettant en contraste le mot Bienvenu avec un tas de détritus. Un drôle d’accueil pas si irréel que cela.

http://www.lor-k.com/projets/dans-ce-monde/

 

Une animatrice maison

merveilles
Le pays des merveilles

Voici un blog où puiser des idées créatives entre autre à faire avec les enfants. Doriane partage les activités qu’elle réalise avec se filles dans des articles détaillés illustrés par de belles photos. Une source précieuse 🙂

http://www.lepaysdesmerveilles.com/

 

Une webdesigneuse

design
Conférence design de soi

Elle avait mis le contenu de son blog par écrit sur son blog et je l’avais entièrement lu avec grand intérêt, alors je ne pouvais pas louper la mise en ligne de la vidéo. Marie Guillaumet nous parle ici de sa vision du « personal branding » : la façon de se représenter sur le web, de montrer son travail, de parler de soi. Elle s’adresse plus particulièrement aux designers, mais ce qu’elle dit concerne tous les créatifs qui souhaitent développer leur visibilité sur le web. Bref, ça me donne envie de revoir mon site!

http://marieguillaumet.com/design-de-soi-paris-web-2015/

 

Un permaculteur

 permaculture
Damien Dekarz

Dans un tout autre registre, voici un site sur la permaculture. Damien Dekarz, est formateur en permaculture et partageur de savoir faire ! Son blog est une mine d’informations pour les jardiniers débutants ou non en permaculture. Moi je n’ai qu’une seule envie, c’est de mettre en pratique tous ses conseils. Vivement bientôt quand nous serons les pieds dans la boue à la campagne !!

Avec comme première vidéo à voir, sa conférence sur la présentation de la permaculture
http://www.permacultureetc.com/2016/02/permaculture-conference.html

http://www.permacultureetc.com/

Pin It on Pinterest