101 gestes écolos (25) Le vinaigre

101 gestes écolos (25) Le vinaigre

Le vinaigre blanc est devenu l’un des principaux ingrédients pour le ménage chez nous. On peut l’utiliser dans de multiples domaines. Par exemple :

  • Verser une tasse de vinaigre le soir dans les toilettes, laisser reposer. Le lendemain, brosser > c’est propre!
  • Détartrer la bouilloire ou la cafetière.
  • Nettoyer les vitres en vaporisant du vinaigre dilué dans l’eau. Sécher avec du papier journal.
  • Vaporiser un mélange constitué de vinaigre, bicarbonate, eau pour nettoyer la cuisine et la salle de bain.
  • Enlever les odeurs de peinture en chauffant du vinaigre et en plaçant la casserole dans la pièce.
  • Remplacer l’adoucissant du linge par une tasse de vinaigre versée dans la machine lors du dernière rinçage.
101 gestes écolos (24) Offrir de l’occasion

101 gestes écolos (24) Offrir de l’occasion

Dur dur de reprendre la série et les publications sur le blog. Tout me parait tellement dérisoire après les attentats de mardi, si proches de nous physiquement. Mais on continue d’avancer, malgré tout.

 

Offrir de l’occasion? Et pourquoi pas? Il y a de l’occasion qui ressemble à du neuf, de l’occasion qu’on n’aurait jamais pu acheter en neuf, de l’occasion qui rappelle des souvenirs, de l’occasion tellement d’occasion que ça en devient une antiquité. Alors oui, vive l’occasion!

 

101 gestes écolos (23) Utiliser la boîte à livres

101 gestes écolos (23) Utiliser la boîte à livres

Une boîte à livres, c’est une boîte, une étagère ou un bac qui est placé dans l’espace public.On y dépose ou on prend des livres. Les livres voyagent, reviennent parfois.

C’est un bel exemple de partage et de gratuité.

Il y a une boîte à livres près de chez moi, ça roule, ça tourne et je ne l’ai jamais vue être dégradée. J’ai déposé des livres et j’ai aussi fait de belles trouvailles!

101 gestes écolos (21) Biberon en verre, tétine en caoutchouc

101 gestes écolos (21) Biberon en verre, tétine en caoutchouc

Notre première fille a eu des biberons en plastique, sans BPA, c’est le minimum. Mais ils se sont vite dégradés. Et j’ai su qu’un plastique abimé, rayé pouvait transmettre des substances douteuses. Je mettais sur ces biberons des tétines en silicone parce que c’est ce que l’on trouve en pharmacie et qu’on dit que c’est ce qui a de mieux. Seulement, une fois que le bébé a des dents, les tétines, tu peux les changer souvent !

Pour notre deuxième fille, nous avons pris des biberons en verre et des tétines en caoutchouc qui sont inusables.

Oui, mais le verre ça casse ?

Oui, et j’ai même lu un article expliquant aux parents débutants (et forcément débiles) que le verre c’est hyper dangereux parce que… ça casse et qu’après ton bébé il se vautre dans les bouts de verre et il fait une hémorragie (j’exagère à peine, tu me connais). Alors, pour remettre les pendules à l’heure :

  • Nous avons cassé des biberons, et quand je dis, nous, il s’agit du papa et moi.
  • Nous avons cassé l’anneau en plastique qui retient la tétine, sans cassé le biberon en verre. Ça c’est le papa, il est super fort pour faire des trucs de ouf.
  • Quand nous cassons du verre, nous éloignons les enfants et ramassons rapidement (comme tout le monde non ?)

Oui, mais ça coute plus cher ?

Oui, ça coute plus cher. Mais comme le verre est inusable (sauf si tu le casses), tu en trouves facilement d’occasion. Moi, j’ai trouvé 5 bib avec tétines jamais utilisées pour 10 euros en brocante. Je dis bingo.

 

Pin It on Pinterest