Peinture décorative : flashback

Peinture décorative : flashback

Je me suis inscrite au Mooc “la fabrique de la décoration”, par curiosité et par intérêt. Pour info, un Mooc (prononcer mouuuc ) est un cours gratuit diffusé sur internet, souvent par cession.  

En y réfléchissant, j’ai toujours été attirée par la déco. En 1998 je suivais une année de peinture décorative à Nantes. Plus tard sur Bruxelles, j’ai commencé en cours du soir la décoration d’intérieur. Mais le prof ayant tendance à trop picoler, le cours n’était pas structuré et très sérieux, dommage. Ensuite, j’ai voulu faire de l’agencement de vitrines aussi. Aujourd’hui, je cherche des idées pour notre chez nous. Et surtout, dans la déco, ce qui m’intéresse, c’est la peinture ! sur les murs, les meubles, les tissus… partout !

Je viens de faire un petit retour en arrière sur ce que j’avais réalisé en peinture décorative. Que de souvenirs 🙂 Tout cela date de plus de 10 ans, parfois 20 !

D’avance, je suis désolée pour la qualité des photos, ce sont des scans de photos imprimées.

École de peinture décorative

À Nantes, j’ai appris les techniques de peinture en trompe-l’œil, les imitations de matière. Une de mes années de formation les plus passionnantes. Peindre et apprendre, 7h par jour, quel bonheur !

Marina Le Floch peinture décorative, persiennes
Décor de persiennes
Marina Le Floch peinture décorative
Marina Le Floch peinture décorative, butoir
Butoir sur porte imitation bois
Marina Le Floch peinture décorative,imitation bois
Imitation bois et moulures

Foire au vin (à jeun)

Avant cela, j’avais eu un job étudiant dans une grande surface commerciale à Rennes. Un des projets était de faire la déco de la foire aux vins. Un décor un peu à la chaîne mais bien sympathique à réaliser dans une bonne ambiance.

Marina Le Floch décoration foire aux vins
Des mètres et des mètres d’imitation pierre façon supermarché > rentabilité maximum!
Marina Le Floch décoration foire aux vins

Peinture sur meubles

J’ai aussi travaillé sur un trompe l’œil pour un meuble, mais étant novice, je pense que je me suis bien fait avoir ! Pas grave, j’ai supprimé cela de mon disque dur interne !

Marina Le Floch fausse mosaïque sur meuble
Imitation mosaïque et glacis sur meuble

Décors

J’ai peint une grande toile « jungle » (260cm x 130cm).

Marina Le Floch peinture déco jungle

En 2004, j’ai participé aux ateliers de la Zinneke parade.

Marina Le Floch peinture déco zineke

Réalisation de têtes de vaches en papier mâché et peinture.
Marina Le Floch peinture zinneka
Une abeille qui attend ses ailes.

Et aussi un décor peint, pour une pièce de Claude Semal

On peut le voir en arrière-plan, je n’ai pas de photo personnelles.
J’ai chipé la photo ici : http://users.skynet.be/selkirk/semal/SpectaclesMusicaux/cabaretje.htm

Promis, c’est fini les retour en arrière pour ce mois-ci!
Aujourd’hui, avec ce Mooc sur la décoration d’intérieu, mon but est d’approfondir mes connaissances en décoration pour d’une part, aménager mon chez moi, et d’autre part, proposer des peintures décoratives s’intégrant dans une décoration générale chez des particuliers, des commerçants, des lieux publics.

Ce qui s’est passé en 2018

Ce qui s’est passé en 2018

Que s’est-il passé pour moi durant cette année 2018? Depuis 2 ans, je rédige un bilan créatif me permettant d’avoir une vue d’ensemble et de définir mes objectifs pour l’année à venir. Ce bilan englobe d’autres activités de ma vie privé, indissociables selon moi de ma vie créative.

Ok, faire un bilan, faire des perspectives c’est bien mais franchement, c’est un peu difficile étant donné la situation globale actuelle (écologie, politique,…). L’état de la planète et de notre environnement me laisse un peu désespérée. J’y reviendrai sûrement dans un post.

Une chose est certaine, je vais continuer de créer, continuer à rendre mon mode de vie plus écologique et continuer à communiquer là-dessus.

Retour sur les objectifs (créatifs) prévus pour 2018

Changement de site

C’est fait ! Grâce à mon compagnon! Ça ne me passionne plus beaucoup de plonger dans la technique (même si j’aime bien tout comprendre), alors je suis bien contente qu’il le fasse (oui je sais, je suis vernie). Grâce à sa patience, ses connaissances et sa curiosité, me voilà avec un site tout beau tout propre!

Ça ne me passionne plus beaucoup de plonger dans la technique (même si j’aime bien tout comprendre) alors je suis bien contente qu’il le fasse (oui je sais, je suis vernie).

La série des gestes écolos

Les gestes écolos sont maintenant bien mis en valeur dans une section particulière. L’objectif était de la continuer avec un post par semaine. S’il y a 10 semaines dans l’année, alors on peut dire que l’objectif est atteint! Comment ça il y en a 52 ? Bon, j’ai quand même re-bossé sur les illustrations et tu sauras bientôt pourquoi…

Marina Le Floch -geste écolo- semer des fleurs

Poursuivre la série des peintures guerrières et développer une gamme d’objets

Ok, pour la série des guerrières, j’abandonne! Pour la gamme d’objets, le manque de temps et d’énergie ne m’a pas permis d’y travailler, mais ce n’est que partie remise.

Peinture

J’ai peint 13 petites peintures, essentiellement sur des formats 20X20cm dont un début d’une nouvelle série. Cette année, j’ai travaillé en technique mixte, c’est-à-dire avec des collages. Ça m’attirait depuis longtemps et j’avais fait quelques essais mais sans plus. Pour cette nouvelle série, je pars d’anciens livres, ouvrages ou manuels scolaires pour enfants sur le thème de … l’écologie of course.

Marina Le Floch Peinture

J’ai aussi repris une ancienne peinture réalisée il y a 10 ans. Si je prends du recul sur 15 ans de création, je réalise que mes couleurs deviennent de plus en plus vives, de plus en plus peps, de plus en plus chargées de détails, et c’est tant mieux. Je louche déjà sur les anciennes peintures pour un lifting !

Marina Le Floch - peinture salamandre

Exposition

Je n’ai pas spécialement cherché à exposer mais l’occasion s’est présentée pour exposer dans un lieu très sympathique de ma commune. Initialement prévue pour les mois de juillet et d’août, j’ai finalement décroché les toiles juste avant Noël ! J’étais contente d’exposer dans ce lieu de passage, c’est un lieu de restauration mais aussi d’ateliers créatifs, de rencontres citoyennes. De plus, comme c’est dans ma région, mes nouvelles connaissances ont pu voir ce que je crée.

Illustration

Cette année, j’ai sauté le pas et je suis devenue indépendante tout en gardant mon emploi à temps partiel. J’ai eu quelques contrats mais j’ai surtout préparé le terrain pour 2019. Je dis “sauté le pas” car les démarches administratives sont pour moi une vraie corvée, voir une phobie, j’ai dû prendre le taureau par les cornes et les affronter!

Concernant mon travail d’employée, j’ai eu plusieurs beaux projets à réaliser mais le plus passionnant a été d’illustrer un outil pédagogique sur le droit des femmes en Belgique.

Worms asbl

L’association Worms m’a contactée pour effectuer les images de sa campagne de promotion de leur journée portes ouvertes. Cette association s’occupe des composts collectifs. Pour moi, c’était vraiment un plaisir et une joie de bosser sur un tel projet alliant écologie et illustrations! Le pied!

logo compot day, Marina Le Floch

Inktober

Comme l’année passée j’ai suivi le challenge InkTober: réaliser un croquis ou dessin au feutre par jour selon une liste de mots imposés. Mais je l’ai moins bien “senti” cette année. Qu’importe, je l’ai fait presque jusqu’au bout. J’ai réalisé un croquis par jour (sauf les derniers) en choisissant la thématique des 4 éléments : le feu, l’air, la terre et l’eau.

Coloriage

Un coloriage normalement prévu pour Halloween, d’après un dessin réalisé à la craie sur mon mur ardoise. J’en avais déjà réalisé en essai l’année dernière, j’aimerai bien développer ce genre d’illustrations, peut être sur le thème de l’écologie (sans surprise donc!).

coloriage viva la vida - Marina Le Floch

Communication

  • 32 articles en 2018 (51 en 2017, 91 en 2016). J’en fait de moins en moins, j’aimerais avoir une programmation sans faille mais je fais de grandes pauses! Je n’ai pas envie d’écrire pour écrire et les articles que j’aimerais parfois rédiger demandent beaucoup de temps et des recherches. Mon rythme idéal à atteindre serait de 1 par semaine. J’ai très envie d’écrire des articles un peu plus personnels sur mon ressenti, sur les démarches que je dois effectuer, et sur mon expérience (comme celui-ci), ainsi que sur mon projet d’aménagement jardin et maison… enfin bref, les idées partent dans tous les sens donc en ce début d’année, et je vais m’organiser !!
  • 3 lettres d’info, qui dit mieux ? Bon, pour 2019 j’espère en envoyer une par quinzaine ou une par mois.
  • Page fan Facebook : un changement d’algorithme et tout le travail de communication s’écroule. Je l’ai remarqué sur les différentes pages fan que je gère. Je continue quand même car je touche de plus en plus de personnes (600 fans à ce jour, s’il faut chiffrer) et cela reste un bon moyen d’échange et de communication.
  • Pinterest : ce réseau social ramène énormément d’internautes sur mon site! Je suis passée en Pinterest Pro. J’aimerais développer ma communication sur ce réseau, et je m’y penche pour 2019.
  • Je pense à ouvrir un compte Instagram, où la visibilité est beaucoup plus grande que sur FB mais je dois mettre en balance mon temps passé sur internet et mon temps dédié à la création.

Le reste

Défi rien de neuf

Je me suis inscrite au défi “rien de neuf est 2018” avec l’idée de rédiger et d’illustrer un bilan mois par mois, il n’y aura eu que le mois de janvier ! Tant pis ! Mais globalement, j’ai vraiment cherché à éviter l’achat en neuf.

défi rien de neuf en 2018

Ateliers

Je n’ai mis en ligne qu’un seul atelier que j’ai fait avec mes filles.
Comme l’année passée, j’ai participé aux fêtes de la musique près de chez moi avec un atelier de peinture végétale.
Par contre, dans l’association que j’ai créee avec Amélie, nous avons fini par mettre en pause les ateliers Zéro Déchet car nous ne pouvions pas tout mener de front!

Objectifs pour 2019

  • Continuer de peindre encore et toujours plus !
  • Proposer mes peintures pour des expositions ou des lieux de vente, sur le net. J’ai essayé Etsy, mais n’ayant pas eu assez de temps à m’y consacrer, j’ai laissé de côté. Je tâtonne, je cherche et j’adapte!
  • Rédiger un document de présentation de mon travail de graphiste et d’illustratrice (presque fini!).
  • Suivre des formations dans un organisme d’accompagnement (parfois appelé couveuse d’entreprise) et en ligne.
  • Dompter la comptabilité et les démarches administratives.
  • J’ai déjà deux projets pour 2019, un clôturé, mais il faudra attendre avril pour que je puisse le montrer, et un autre (super méga top projet) en cours de finalisation. Le genre de projet où je me suis fendue d’une petite danse devant ma boîte mail.
  • Pour le blog: un article par semaine, et plus de lettres d’informations, sur mes illustrations, mes peintures, mes actions et expériences écologiques. Je me suis bien posée la question de savoir si je continuais le blog ou pas, mais une chose est certaine, j’adore bloguer :-).
  • Et surtout, mais je ne sais pas comment, prendre du temps pour moi!

Voilà pour le bilan 2018 et les perspectives 2019! Tu es encore là? 🙂
Et toi, comment s’est passé ton année, quels sont tes projets en 2019?

Marina Le Floch bilan créatif de l'année 2018
Travailler avec un illustrateur: la demande de devis

Travailler avec un illustrateur: la demande de devis

Tu cherches une personne pour mettre en page une brochure, pour réaliser des illustrations pour un projet. Tu aimerais travailler avec un·e illustrateur·rice, ou un·e graphiste et demander un devis. Mais tu ne sais pas comment t’y prendre à part demander des informations un peu vagues de ce style:

  • Combien demandes-tu pour un logo?
  • Sais-tu me dessiner quelque chose de simple représentant ma marque?
  • Pourriez-vous m’indiquer le prix pour plus ou moins 10 illustrations d’animaux?

Pour avoir un prix (compréhensible) et au plus juste, je vais te donner quelques astuces qui t’aideront à faire une belle demande de prix. En effet, une belle demande va sûrement t’apporter une belle réponse, tu vois où je veux en venir? 🙂

Une chose à savoir avant: il n’y a pas de liste de prix gravée dans le marbre. À chaque fois (quasiment), c’est du sur mesure, et cela prend du temps.

Cet article sera sûrement mis à jour au fur et à mesure de mon expérience et des diverses questions.

Un exemple de mise en valeur du texte 😉 (Cultures&Santé asbl)

Un beau cahier des charges

Pour formuler une demande de prix à un·e graphiste et/ou un·e illustrateur·rice, je recommande d’établir un cahier des charges le plus complet possible. Il ne faut pas forcément transmettre exactement et en détail tout le travail à faire, mais plutôt donner des directions générales.

Ce cahier des charges comprendra idéalement:

  • Une description de la structure pour laquelle le travail doit être effectué (association pour les malentendants, magasin de produits en vrac, thérapeute pour ouistiti…)
  • Une description du public auquel la publication sera destinée + une description de l’ambiance générale voulue. Par exemple: enfant, dessin technique, paysage, caricature…
  • La date de la livraison des fichiers : le prix n’est pas le même si le travail doit être fait pour hier. Savoir la date permet de s’organiser et de voir tout de suite si c’est réalisable au niveau temps.
  • Un extrait représentatif du texte à mettre en page ou à illustrer.
  • Des exemples de visuels qui te plaisent, des visuels qui ne te conviennent pas. Pour cela, utiliser des tableaux privés Pinterest est une bonne option.
  • S’il y a des illustrations, il faut le maximum d’informations (j’y reviens plus bas)
  • Si c’est possible, une estimation du budget. Avec cette estimation, le graphiste/illustrateur va pouvoir définir les finitions du travail, le temps qu’il pourra passer dessus.
  • Si tu as déjà des publications et que le style doit correspondre, c’est bien de les mettre en copie.
Adaptation d’une illustration pour faire une image de couverture Facebook

Et les droits d’auteur?

Concernant les droits d’auteur: certains les comptent d’autres pas. Il y a beaucoup de flou dessus. Le premier qui sortira un manuel clair, lisible et compréhensible là dessus aura ma bénédiction éternelle, et attention, je veux des infos sur les droits d’auteur en France et en Belgique!

Voici ce que j’ai compris. Les illustrateurs sont censés l’appliquer. Il faut comprendre que tu n’achètes pas une création, tu la loues: tu payes la réalisation et après tu la loues pour une durée déterminée et une utilisation déterminée. Les droits d’auteurs ne s’appliquent pas pour une mise en page, mais pour des illustrations oui. Ils permettent de spécifier l’utilisation des illustrations (durée, support, étendue géographique) et varient en fonction de cette utilisation. Ils protègent les deux parties. Même si les droits d’auteur ne sont pas comptés (c’est à dire qu’ils sont cédés gracieusement), il est important de mentionner l’utilisation des illustrations.

Les premiers croquis exécutés suite aux descriptions détaillées du client.

Les informations à donner pour les illustrations

  • Définir le style (avec des exemples si possible) : deux couleurs, aplats, des dégradés, ligne claire, réalistes, humoristiques, pour enfants…
  • Décrire plus ou moins les illustrations. Exemple : un groupe de 3 personnes qui discutent, avec un arrière-plan, un objet sans fond, un personnage en entier, juste la tête et les épaules, un dessin technique…
  • Comment seront-elles utilisées? Une illustration pour le web n’est pas travaillée de la même façon qu’une illustration pour une montgolfière, ni même pour un petit flyer (si c’est un logo, il faut qu’il soit livré en vectoriel. C’est à dire qu’il pourra être utilisé sur toutes les tailles de support).
Plusieurs aller/retour sont nécessaires afin de trouver un bon croquis. Après validation, ce sera au tour de la mise au propre, avec la possibilité de faire encore des modifications, mais cela doit être indiqué clairement sur le devis.

Et en retour?

Plus il y a de détails plus c’est “facile” (vas-y que je te mette des guillemets, car perso, je n’ai jamais trouvé cela facile!) de faire un prix et de comprendre le travail demandé. La communication sera beaucoup plus fluide et le partenariat se passera très bien! 😊

De retour, le devis envoyé par le·la graphiste ou l’illustrateur·rice devra comporter des informations importantes comme le nombre de propositions qui seront faites, le nombre de modifications acceptées, la date de livraison et le format des fichiers (pour info, un graphiste ne livrera pas ou peu souvent ses fichiers de travail)…

Quelques références de tarifs:

Un article très utile quand on souhaite travailler avec un illustrateur :

Un conseil encore: parfois, j’ai remarqué que l’on demandait souvent au graphiste de commencer le travail alors que la rédaction n’était pas tout à fait finie 😉. Quand on s’adresse à un·e graphiste externe, c’est mieux que les textes soient finalisés et les illustrations bien définies, afin d’éviter de se retrouver avec des allers-retours, des modifications incessantes et dans des situations frustrantes et insatisfaisantes pour les deux.

Bilan 2017

Bilan 2017

Voici l’heure du bilan créatif 2017, plus que l’heure même! Et un peu plus que créatif, car tout est lié. Tout d’abord retour sur les objectifs que je m’étais fixés pour 2017.

Aménagement de l’atelier

Ça c’est fait ! 

  • Une table ordi
  • Une table peinture
  • Une armoire (pas rangée) avec mon matériel
  • Une étagère recyclée en étagère à toiles
  • Une étagère avec mes livres de techniques artistiques
  • Un coin méditation/chambre d’amis/ bazar des filles

Les murs sont peints, un petit peu décorés, il manque des plantes vertes. Mais les caisses sont vides !!!

C’est beaucoup moins rangé maintenant!

Peinture

Je souhaitais peindre plus et plus régulièrement et j’avais bien commencé l’année ! en janvier, j’ai repris le challenge 1h de peinture par jour. J’ai réalisé 11 petites peintures, que je vois comme des exercices.

J’étais très motivée suite à cela pour continuer tous les jours. Et puis je ne sais pas ce qui s’est passé, mais niveau peinture, plus rien ! Donc forcément, je n’ai pas fini la série des guerrières. Je devrais écrire un livre dont le titre serait “tout l’art du retombé de flan“.

J’ai exposé une fois lors du parcours d’artistes organisé dans ma commune. J’ai exposé chez moi, et ça a été un flop.

Je me suis reboostée grâce à des lectures, entre autre Comme par magie, et aussi grâce à Elize de Pigmentropie qui m’a proposée un échange artistique peu ordinaire : une sorte de cadavre exquis à distance. Je m’étais dit que j’allais remettre ça, et là en écrivant, je me demande pourquoi je ne l’ai pas encore fait !! (Idée bouquin 2 : “l’art de la procrastination“)

Mais j’ai peint des murs!

J’ai peint beaucoup de murs chez moi (et j’adore ça d’ailleurs). J’ai tout une palette de couleurs et ça a été plus fort que moi, j’ai rajouté des motifs.

Et puis j’ai aussi peint des meubles (mais je n’ai pas tout mis en ligne).

Par contre, concernant la maison, nous avons de multiples problèmes, notamment des infiltrations d’eau quand il pleut (je précise que c’est une maison neuve). Nous sommes face à un entrepreneur qui dit qu’il fait ce qu’il peut mais qui ne bouge pas, qui ne fait rien. Enfin si, il a mis une bâche… il y a 8 mois. Pour notre sauvegarde mentale, nous avons dû remettre le problème à un avocat. Mais la justice est lente, très lente. Tout ça pour dire que ça me plombe le moral et j’ai du mal à avancer dans l’aménagement et la déco de la maison.

Les 101 gestes écolos

J’avais comme objectif de les publier, mais j’ai oublié un truc. Dans un premier temps, il fallait que je termine la série et c’est ce que j’ai fait ! Fin juin, j’ai bouclé les 101 illustrations.
Si 2017 n’était pas l’année de la peinture, c’était celle des gestes écolos. Sans trop comprendre, j’ai eu droit à un joli buzz sur internet. Alors que je les illustrais et les publiais tranquillement sur mon blog paf, l’explosion sur les réseaux sociaux.


Ça a commencé par un article sur Mr Mondialisation, puis ça a repris suite à un article sur Terra Femina et relayé par le Huffington post. Et ça s’est multiplié :

J’ai reçu énormément de mails auxquels j’ai essayé de répondre autant que j’ai pu, mais j’ai vraiment été submergée ! Je me suis dit waaaaa, c’est génial de toucher autant de gens, cela veut dire que beaucoup de gens sont préoccupés par l’écologie. Et puis j’ai essayé de combattre mon syndrôme de l’imposteur qui me disait d’aller vite me cacher. 

Pendant tout un temps, la discussion qui revenait toujours était sur le pipi sous la douche ;-). J’ai donc décidé de continué la série, pas à cause du pipi mais à cause de l’interêt qu’elle a suscité. Ok, je n’en ai fait qu’un de plus en 4 mois mais je n’ai pas dit combien j’en ferai en plus !!
Bon après, ce qui s’est passé sur le net, il s’agit d’un buzz. Et les buzz, ça retombent (souviens toi l’art du retombé de flan). Par contre, j’ai réussi à faire des contacts pour des superbes projets. Certains ne se sont pas faits (surtout car ils étaient pour avant hier, c’est souvent comme ça en graphisme) d’autres encore en suspens et qui, j’espère, aboutiront en 2018.

Illustrations (suite)

J’ai été contactée par la société torchons et bouchons pour réaliser des illustrations pour 2 essuies de cuisine. Un de mes objectifs fixés pour 2017 était de développer une gamme d’objets avec mes peintures et mes illustrations. On peut dire que c’est comme un début. En voyant le résultat, je me suis dit que ce serait vraiment chouette de continuer. Normalement, je veux faire tellement de choses que je n’arrive pas à commencer et au final je ne fais rien. Aujourd’hui je teste et je me suis dit, comme je n’arrive pas à faire un choix, et bien, je vais tout faire. Mais patience, ce sera pour l’année prochaine.

Illustrations (encore)

Après le défi de peinture de janvier, en octobre, j’ai participé au défi Inktober. Le but était de réaliser un dessin par jour selon un mot proposé. Défi réussi puisque j’ai fait 31 dessins. Presque un par jour, parfois 2 par jour pour rattraper le petit retard. Des dessins faits de façon instinctive. Encore une fois, j’ai adoré me mettre des contraintes, ça booste.

De ces illustrations j’en ai retenu quelques une pour les passer au propre et les coloriser. Un petit plaisir tranquille, qui finalement, je me rends compte, est plus récréatif que la peinture (mais je compte bien revenir à la peinture hein !).

Sinon, en septembre, j’avais annoncé en fanfare que je recommençais les ateliers créatifs avec mes filles. Ce que j’ai réellement fait, mais je n’ai eu l’occasion de mettre en ligne qu’un seul.

 

Journal minimal

Je continue d’écrire pour le journal Minimal les chroniques de Miss Minimal et j’adore ça (tant qu’à faire;-).

Communication

Cette année j’ai publié 51 articles (91 l’année passée) mais j’avais moins de gestes écolos à poster ;-). Je n’ai pas encore trouvé la régularité que je recherche, mais finalement, est-ce important ?

J’ai envoyé 8 lettres d’infos, on est loin d’une lettre par quinzaine, encore une fois…est-ce important ? Par contre, avec le buzz, je suis passé à 336 abonnés, c’est plus que le double de l’année passée. Et les statistiques du site ont fait du yoyo!

La page fan Facebook tourne bien et ça m’amuse, je dois juste réussir à limiter mon temps que je passe dessus !

Et tout le reste

(Il y a encore quelqu’un pour lire?)

Cette année n’a pas été de tout repos car je me suis engagée dans des projets terribles et j’ai rencontré plein de gens fantastiques ! Je suis entrée dans le mouvement ma ville en transition, et de fil en aiguille, j’ai créé avec une amie une association sur le Zéro Waste et les incroyables comestibles. : les jeunes pousses.

Nous participons à tout un tas d’ateliers et les projets galopent dans nos têtes, on essaye de les dompter pour qu’ils se réalisent !

Nous avons notamment participé à la fête de la musique dans un bois, et nous y animions un atelier de peinture végétale. Une superbe expérience !

Et au boulot, à Cultures et santé, je crois bien que le projet de l’année fut la réalisation d’une bd  sur les inégalités vécues à l’école, au travail, dans le domaine de la santé et celui du logement. Une première pour moi, un travail passionnant.

Après une première partie d’année assez mouvementé j’ai vraiment ressenti le besoin de prendre le temps (tout en continuant mes diverses activités). Et chose incroyable, j’arrive à me poser pour lire ! J’arrive à méditer plus ou moins régulièrement, c’est encore à travailler ça.

Et puis j’ai coupé mes cheveux.

Alors la suite ? Objectifs pour 2018

Mes objectifs pour 2018 sont :

  • Changement de site ! Malgré le fait que je me pose tout le temps la question si je continue ou pas le blog…
  • Continuer la série des gestes écolos avec un post par semaine régulièrement (bon c’est loupé pour cette semaine mais on y croit on y croit)
  • Poursuivre la série des guerrières (on y croit aussi)
  • Développer une gamme d’objets avec mes peintures et mes illustrations (cartes, carnets, boucles d’oreilles…)
  • Et puis d’autres qui sont en gestation top secrète !

Voilà, c’est tout pour cette année 2017, vive 2018!

 

Bilan 2016

Bilan 2016

Tout comme l’année passée, je refais l’expérience du bilan! Il s’agit uniquement d’un bilan au niveau de la créativité (en dehors de mon travail d’employée au sein de Cultures & Santé) et de ma pratique artistique.

J’avais mis la barre assez haut dans les objectifs de 2016. Un peu trop. D’autant plus que j’avais un méga projet en route: notre déménagement à la campagne pour juillet. Cela m’a pris énormément d’énergie et de temps. C’était sans compter une fatigue intense liée à de l’anémie.

Peinture

Je voulais faire 12 grandes peintures sur le thème des guerrières. Humm, c’est un peu le flop de l’année! J’ai peint une seule toile!! Une autre est en route, mais j’ai beaucoup de mal à y travailler. Je suis extrêmement frustrée sur ce point, j’aimerai peindre beaucoup plus car je sais très bien que c’est une des clés du progrès.

peinture nuit 5

Et puis il y a quelques semaines, j’ai eu comme un déclic créatif.  Je n’arrivais pas à avancer sur une grande toile? Tant pis, je vais faire des petits formats, et vite s’il vous plait! Résultat:

  • 8 formats un peu plus petits que A4
  • 4 formats A6

Par ces peintures réalisées plus rapidement, je me suis octroyée un certain lâcher prise que je ne me permettais pas et c’est tant mieux. J’aime peindre les deux: les grands formats qui demandent beaucoup de temps, les plus petits plus instinctifs.

mixte4

Exposition

J’avais prévu de faire 2 expositions > flop numéro 2! Je n’ai pas eu assez d’énergie tout simplement.

Par contre il y a quelques jours, j’ai participé à un marché de créateurs à domicile. Rien que le fait de le préparer m’a mis dans un état de joie! J’étais trop contente de pouvoir montrer mes créations autrement que virtuellement. J’ai assez vite déchanté. L’organisation était top, mais il y a eu malheureusement peu de visites et encore moins de personnes intéressées par mon travail. C’est toujours un peu déprimant mais je ne vais pas laisser abattre pour autant!

fbmarche

Fond d’écran

J’ai continué et fini la série de fond d’écran commencée en septembre 2016. Je n’ai pas commencé une troisième série car ayant entamé un gros projet personnel d’illustration, je ne voulais pas trop me mettre la pression !

fond ecran

Illustration

Album de musique

Cette année, j’ai réalisé une pochette d’album pour des amis musiciens. J’ai adoré le faire, d’autant plus que c’était pour des amis, et que je suis fan de ce qu’ils font!

cd1

101 gestes écolos

L’année passée j’avais parlé d’un projet un peu fou, tu as pu le découvrir au mois de janvier. Je me suis mise au défi de réaliser 101 illustrations sur des gestes écolos que je pratique. Naïvement je m’étais dit que ça me prendrait 3 ou 4 mois!! Haha , au final ce projet me prendra plus d’un an. J’ai toutes les idées finalisées ou encore sous forme de croquis. Tout au long de l’année j’ai posté les illustrations sur mon blog (jusque 18 posts sur un mois!). Je me suis retrouvée au mois de septembre avec une petite perte de motivation. Je me suis inscrite sur un groupe Facebook de défi créatif. Au début du mois, les participants annoncent leur objectif créatif et essayent de le tenir durant 30 jours. Je l’ai fait deux fois. J’ai ainsi pu faire tous mes croquis et en finaliser un grand nombre. Il me reste maintenant 27 illustrations à mettre au propre. Pour les curieux, voici mon retour sur le défi d’octobre:

Cela me permet d’entrevoir la fin du projet (je pourrai me lancer dans un autre ;-). Je compte bien refaire ce genre de défi car cela permet d’ancrer une habitude et de développer sa créativité.

Journal minimal

Ces illustrations m’ont ouvert des portes. Depuis avril 2016 je rédige une chronique pour le journal minimal, une grande première pour moi et autant te dire que je suis sacrément sortie de ma zone de confort. Chaque article est constitué de 3 ou 4 illustrations (du défi 101 gestes) et je développe par écrit la démarche. Le tout sur un ton léger. J’en ai réalisé 5.

mis minimale noel

Miss Minimal 1: Faire sa toilette

Miss Minimal 2: Nourrir les bébés

Miss Minimal 3: Déménager léger

Miss Minimal 4: Prendre soin de son corps

Miss Minimal 5: Fêter Noël

J’aime prendre ce ton décalé et publier ailleurs que sur mon blog. Et c’est vraiment un plaisir de travailler avec ce journal!

Communication

La mise à jour du blog prend énormément de temps. Je remercie mon compagnon pour tout le travail qu’il y réalise!

Sur le blog en 2016, j’ai posté 91 articles de façon assez irrégulière. Essentiellement des articles sur les 101 gestes écolo.

J’ai aussi fait 5 posts sur les ateliers réalisés avec mes filles et les enfants d’une amie. J’aurais aimé en partager plus, mais encore une fois, le temps m’a manqué.

peindre cafe 1

Atelier pour enfant: Un arbre sous la neige,  atelier pour enfant: Je fais des ronds, des p’tits ronds, atelier pour enfant: Peindre avec du café,  atelier pour enfants: l’arc en ciel, atelier pour enfants: Comme maman!

J’ai ,par contre, laissé tomber la sélection des découvertes du mois.

Lettre d’info

J’avais comme ambition de doubler le nombre d’inscrits à la lettre d’info. C’est un peu loupé ! Je suis tout de même passé de 97 à 140. 140 ce n’est pas beaucoup, mais je n’ai que du beau monde 😉

J’ai eu l’occasion de suivre une formation gratuite proposée par Opitulari. Cette formation tombait à point car je remettais en question la forme de ma lettre d’info, mais je ne savais pas trop comment changer. J’ai appris à l’optimiser: écrire sur un seul sujet au lieu d’avoir une liste des articles du mois parus sur le blog.

Un seul sujet, mais je remarque que l’impact et les retours sont beaucoup plus importants. J’en profite pour remercier tous ceux qui se sont inscrits pour recevoir mes mails car je sais que les boîtes mails sont vite encombrées. J’ai décidé d’en envoyer une par quinzaine. Parfois j’y arrive, parfois pas. C’est ainsi!

Réseaux sociaux

J’ai finalement ouvert une page fan Facebook, alors que l’année passée, j’écrivais que le profil me suffisait. J’en ai ressenti le besoin car sur mon profil je parle énormément d’écologie, de façon de vivre…C’est plus fort que moi, il faut que je partage! Et mes créations se perdaient parfois.

Sur ma page fan, elles sont plus visibles. J’y partage également des découvertes créatives et artistiques. Par facebook, j’ai fait de jolies rencontres artistiques, des personnes talentueuses, motivantes et inspirantes! Et cela me permets de garder facilement contact avec toutes ces personnes que je devrais voir plus souvent dans la vraie vie :-). Je ne suis pas à la course aux like et commentaires, mais je tenais à vous dire merci, à vous qui me suivez. C’est bête à dire mais vos commentaires et réactions sont encourageants!

Mon pinterest est devenu un grand bazard: j’y épingle mes créations mais aussi des inspirations de typographies, d’illustration, de décoration, de travaux, d’activités pour enfants, de motifs, de zero waste. Je ne sais pas encore si je vais le laisser ainsi. Mais il m’est assez utile et je l’aime bien ainsi, cela me représente bien.

Objectifs pour 2017

Mes objectifs pour 2017 sont

  • Aménager mon atelier pour en faire un lieu de création agréable et rangé (ça fait 6 mois que les caisses sont entassées et que je m’énerve à ne pas retrouver mes affaires)
  • Peindre beaucoup plus et surtout plus régulièrement
  • Poursuivre la série des guerrières
  • Exposer
  • Publier sur papier mes illustrations des 101 gestes écolos (oui oui oui !!!)
  • Développer une gamme d’objets avec mes peintures et mes illustrations (cartes, carnets, boucles d’oreilles…)
  • Poster plus régulièrement sur le blog, pas forcément plus, mais mieux, c’est-à-dire m’organiser…

Vraiment?

Voila pour la partie théorique. Pour la pratique, je démarre 2017 sur une montagne de doutes, de craintes et de questions.

Cela fait 10 ans que je tiens un blog (oui 10 ans!!). J’aime le faire, mais je me dis souvent que cela me prend beaucoup beaucoup trop de temps. Temps qui devrait être consacré à la création. Au niveau de la créativité, j’ai beaucoup d’idée, mais je n’arrive pas à les réaliser, je manque d’objectifs clairs et posés, je ne vois pas la finalité de ce que je fais, bref, j’ai l’impression de brasser de l’air seule dans mon coin. Je ne sais plus trop où me situer artistiquement et techniquement. Ca a toujours été le cas avec mes créations, entre la peinture et l’illustration (et le graphisme) mais j’ai l’impression que c’est de plus en plus flou alors que j’ai besoin de clarté pour me donner confiance.

J’ai plein de projets en ce moment et l’impression d’avoir les pensées éparpillées, la crainte de ne pas pouvoir achever ce que je n’ai même pas commencé. 

Et puis… 2017 sera aussi l’année de mes 40 ans, et à 40 ans, on cogite encore trop! Alors, crise ou pas crise? Rendez-vous dans un an pour le prochain bilan!

Mais d’ici là, je continue à poster sur le blog et Facebook.

Mon expérience Bullet journal

Mon expérience Bullet journal

Depuis début août, j’ai moi aussi succombé à la tentation du bullet journal. Je lisais tellement de bien sur ce cahier que je me suis dit que ce serait dommage de ne pas essayer.

C’est quoi un bullet journal ?

C’est comme un agenda au jour le jour, que tu personnalises. Oui, moi aussi j’ai eu du mal à comprendre le concept au début, tellement j’étais figée dans la notion d’agenda.

C’est un simple cahier dans lequel :

  • Tu laisses 3 ou 4 pages vierges.
  • Tu numérotes les pages.
  • À chaque début du mois (donc au fur et à mesure), tu fais une page avec tous les jours du mois + les événements importants du mois.
  • Tu écris une liste des choses à faire dans le courant du mois.
  • Ensuite, tu écris ce que tu veux faire au jour le jour. Le soir tu écris pour le lendemain, et tu reportes par exemple ce que tu n’as pas fait durant la journée passée.
  • Quand il te vient un superbe thème de liste à faire (exemple : mes recettes préférées à base de chocolat), tu la notes, comme ça, sur la page suivante.
  • Les pages que tu as laissées vierges au début du cahier te servent d’index. Tu y reportes le numéro de la page de ta nouvelle liste. Tu peux ajouter autant de listes que tu veux.
  • Le mois suivant, tu fais la même chose, et tu reportes les choses à faire que tu n’as pas faites.
  • Tu inventes ou reprends des symboles pour tes listes. Généralement, c’est un petit carré devant chaque chose à faire, tu le colories quand tu l’as réalisée.

bullet5

Comment démarrer ?

Avec un cahier vierge, tout simple, pas besoin de dépenser une fortune. Moi j’ai repris un vieux cahier que j’avais au collège !! Le format A5 me convient. Tu ne regardes pas sur internet les images de bullet journal (ou alors un tout petit peu quand même parce que c’est joli).

….

Donc tu as regardé ce qui se fait et là tu es dégouté-e, tu te diras que tu n’arriveras pas à faire aussi joli et tu ne commenceras rien. Je t’avais dit de ne pas regarder ! Le rôle de ce journal est d’optimiser ton temps. Moi perso, je n’ai pas le temps de décorer chaque titre, chaque page. Il est un peu moche à l’intérieur, ce n’est pas grave. Le principal c’est qu’il soit utile (et c’est une graphiste qui te dit ça en plus…).

Quelques exemples de mon bullet journal

Au fur et à mesure j’ai étoffé mon journal. Voici ce que j’y écris :

  • Je commence par tous les jours du mois à gauche et une liste de ce que j’ai à faire à droite.
  • Une page avec un tracer (je débute). Il s’agit de faire comme un tableau des actions que l’on veut faire. On noirci la case les jours où on les fait. Cela permet de visualiser directement si on a été régulier. Tu peux voir que ce n’est pas mon cas en tout.bullet3
  • Une page avec les programmations du blog + les stats récapitulatives (je t’épate hein avoue ?)
  • Puis les dates, jour par jour. Au début j’écrivais tous les jours de la semaine sur 2 pages, maintenant, je fais vraiment au jour le jour. Donc certains jours n’apparaissent pas.

    bullet2

  • J’y ai intercalé plusieurs listes :
    o    Livres à lire ou à se procurer
    o    Les mots drôles de mes enfants
    o    Des phrases inspirantes
    o    Des idées cadeaux
    o    …

bullet4

Je ne l’amène pas avec moi, je le laisse à la maison. Pour mon travail et mes rendez-vous programmés plus tard, j’ai un tout petit agenda.

 

Mon avis après 2 mois d’utilisation

La combinaison d’un petit agenda et du bullet est ce qui me convient ! Mes idées sont beaucoup mieux organisées et je ne perds plus mes notes. Tout est regroupé, le format est très agréable. Je me suis quand même fait plaisir en collant des images et phrases inspirantes sur la couverture. Je continue à procrastiner mais un peu moins (faut pas déconner, ce n’est pas une baguette magique). Quand tu écris 3 fois de suite “faire les rideaux  de la chambre”, au mois d’août, de septembre et d’octobre… tu as vraiment envie qu’au mois de novembre, ce soit fait!! Au début je ne savais pas trop comment commencer et j’étais un peu sceptique quant à son utilité. Mais c’est en pratiquant que les idées viennent. Ce qui est bien avec ce type d’organisation, c’est que tu démarres avec la base, qui est assez simple, et tu en fais ce que tu veux! C’est très flexible.N’hésite quand même pas à regarder toutes les magnifiques images et vidéos qui existent sur le bullet journal mais pour finir, regarde la  vidéo (si tu peux) de “Solange te parle” (qui a le don de m’agacer) mais qui est la plus juste pour expliquer le fonctionnement de cet agenda particulier.

Si les pages blanches te font peur, tu peux aussi imprimer des modèles, par exemple chez une vie de miettes.

bullet6

Et toi? Est-ce que tu connaissais le bullet journal? Si tu en as un, n’hésite pas à raconter ton expérience en commentaire!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest