100 livres à lire (ma liste)

100 livres à lire (ma liste)

Pourquoi cette liste de livres à lire ?

Je me suis fait une liste de 100 livres à lire. Mais pourquoi donc ?

En trouvant un grand classique dans la boite à livres en face de chez moi, je me suis dit qu’il y avait tout un tas de livres connus, que je n’avais pas encore lus. J’ai commencé à lire sur le tard et je ne lis pas du tout régulièrement.

Il faut dire que je suis restée longtemps :

  • sans lire;
  • à ne lire que des bouquins de maternité et en rapport avec l’enfance;
  • à ne lire que des bouquins de développement personnel.

Et maintenant, je ne lis quasi que des romans (et des bouquins sur l’entrepreneuriat aussi). Donc, histoire de rattraper mon retard dans mes classiques, je me suis fait une liste de 100 livres à lire (j’assume le fait d’être accro aux listes haha!).

 

Quels livres ai-je décidé de lire ?

Il y a quelques-uns que j’ai déjà lus, mais que je souhaitais relire, dans un tout autre contexte (et des cheveux gris en plus ^^). D’une part, j’ai pris des listes déjà existantes pour m’inspirer, d’autre part,  j’ai demandé conseil et surtout, j’y suis allée au feeling. Néanmoins, je n’ai pas spécialement pris selon mes goûts, je sais que certains seront plus difficiles à lire que d’autres ! Je vais essayer de les prendre dans l’ordre, pour ne pas finir par tout un tas de livres qui ne me motivent pas.

Il s’agit d’une liste toute personnelle, je t’encourage à créer ta propre liste !

 

Ma liste de livres à lire

  1. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee
  2. Orgueil et préjugés de Jane Austen
  3. 1984 de George Orwell
  4. Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald
  5. Les Quatre Filles du docteur March de Louisa May Alcott
  6. Fahrenheit 451 de Ray Bradbury
  7. Jane Eyre de Charlotte Brontë
  8. La Ferme des animaux de George Orwell
  9. La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett
  10. Les Raisins de la colère de John Steinbeck
  11. La Voleuse de livres de Markus Zusak
  12. Les Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini
  13. La Nuit d’Elie Wiesel
  14. Hamlet de William Shakespeare
  15. Le Conte de deux cités de Charles Dickens
  16. Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë
  17. Macbeth de William Shakespeare
  18. Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas
  19. Frankenstein de Mary Shelley
  20. Le Guide du voyageur galactique de Douglas Adams
  21. Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley
  22. Roméo et Juliette de William Shakespeare
  23. À l’est d’Éden de John Steinbeck
  24. De sang-froid de Truman Capote
  25. La Couleur pourpre d’Alice Walker
  26. Anna Karénine de Léon Tolstoï
  27. Les Aventures de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle
  28. Le Vieil Homme et la Mer d’Ernest Hemingway
  29. Princess Bride de William Goldman
  30. L’Histoire de Pi Yann Martel
  31. La Lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne
  32. Le Secret des abeilles de Sue Monk Kidd
  33. À propos de courage de Tim O’Brien
  34. La Route de Cormac McCarthy
  35. Beloved de Toni Morrison
  36. Sourde, muette, aveugle: histoire de ma vie de Helen Keller
  37. Barry Lyndon de William Makepeace Thackeray
  38. Belle du Seigneur d’Albert Cohen
  39. Blonde de Joyce Carol Oates
  40. Bonjour tristesse de Françoise Sagan
  41. Chéri de Colette
  42. De grandes espérances de Charles Dickens
  43. Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes
  44. Docteur Jekyll et Mister Hyde de Robert Louis Stevenson
  45. Don Quichotte de Miguel Cervantès
  46. Dune de Frank Herbert
  47. Fondation d’Isaac Asimov
  48. Home de Toni Morrison
  49. L’adieu aux armes d’Ernest Hemingway
  50. L’affaire Jane Eyre de Jasper Fforde
  51. L’appel de la forêt de Jack London
  52. L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera
  53. La condition humaine d’André Malraux
  54. La dame aux camélias d’Alexandre Dumas Fils
  55. La dame en blanc de Wilkie Collins
  56. La ligne verte de Stephen King
  57. La nuit des temps de René Barjavel
  58. La Princesse de Clèves de Mme de La Fayette
  59. Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo
  60. Le fantôme de l’opéra de Gaston Leroux
  61. Le lièvre de Vaatanen d’Arto Paasilinna
  62. Le maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov
  63. Le prophète de Khalil Gibran
  64. Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel
  65. Le rouge et le noir de Stendhal
  66. Le temps de l’innocence d’Edith Wharton
  67. Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda
  68. Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos
  69. Les mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir
  70. Les mystères d’Udolfo d’Ann Radcliff
  71. Les racines du ciel de Romain Gary
  72. Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig
  73. Miss Charity de Marie-Aude Murail
  74. Mrs Dalloway de Virginia Woolf
  75. Nord et Sud d’Elisabeth Gaskell
  76. Pastorale américaine de Philip Roth
  77. Pilgrim de Timothy Findley
  78. Rebecca de Daphné Du Maurier
  79. Rouge Brésil de Jean Christophe Ruffin
  80. Tous les matins du monde de Pascal Quignard
  81. Un roi sans divertissement de Jean Giono
  82. Une prière pour Owen de John Irving
  83. Une Vie de Guy de Maupassant
  84. Vent d’est, vent d’ouest de Pearl Buck
  85. Un tramway nommé désir de Tennessee Williams
  86. La vie devant soi de  Romain Gary
  87. Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway
  88. Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline
  89. Du côté de chez Swann de Marcel Proust
  90. L’ile du docteur Moreau de  HG Wells
  91. Le mépris d’Alberto Moravia
  92. Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller
  93. La montagne magique de Thomas Mann
  94. 24 heures dans la vie d’une femme de Stéphane Zweig
  95. Le loup des steppes de Herman Hesse
  96. Notre Dame de Paris de Victor Hugo…
  97. Les jardins de lumière de Amin Maalouf
  98. Roses à crédit de Elsa Triolet

 

aller à la bibliothèque

Au fait, sur quoi je lis ?

Comme pour beaucoup de choses, je ne suis pas exclusive :-). Je lis :

  • sur ma liseuse ;
  • des livres empruntés à la bibliothèque ou à des amis ;
  • des livres neufs ;
  • mais aussi  des livres d’occasion.

Pour les livres de cette liste, je pense que je vais beaucoup solliciter la bibliothèque. En effet, cela me semble le moyen le plus simple pour me les procurer !

Cela me prendra un certain temps de tous les lire, je me donne disons… 2 ans ? Ou plus, sachant que j’intercalerai avec d’autres plus récents, des bédés et des magazines !

communication du Compost day 2021

communication du Compost day 2021

C’est bientôt le Compost day 2021!

L’association Worms m’a une nouvelle fois contactée pour illustrer et mettre en page la communication du Compost day 2021. Le Compost day est la journée portes ouvertes des composts à Bruxelles. Une occasion de s’informer sur le compostage et la réutilisation des déchets organiques.

J’avais déjà réalisé les illustrations de l’édition 2018. 2020 n’a pas pu avoir lieu vu la situation.

Il s’agissait :

  • de réaliser 2 illustrations, une sur le bokashi et une autre les poules ;
  • d’adapter une illustration existante ;
  • créer l’affiche ;
  • créer des bannières pour Facebook et la signature mail.

 Compost day : le bokashi, mais késako?

Compost day Bruxelles

C’est une façon de composter, sans jardin et sans ver de terre. En japonais, “Bokashi” signifie “matière organique fermentée”. Il faut un seau spécial, des micro-organismes efficaces et… des déchets organiques coupés en petits morceaux ! Les déchets sont transformés en engrais biologique. Il faut évacuer le jus régulièrement. Quand le seau est plein, il faut laisser fermenter les déchets et mettre l’engrais en terre. Attention, il ne faut pas l’utiliser tout de suite, il est bien trop fort !

Voici les différentes étapes de la réalisation de cette image :

Compost day : et si on adoptait des poules ?

Compost day Bruxelles

Il y a de plus en plus de poules à Bruxelles ! Elles sont pratiques pour réduire les déchets organiques, car elles raffolent des restes alimentaires. Pour la petite histoire, je me suis retrouvée à dessiner 3 illustrations de poules différentes pour 3 projets différents en même temps ! Ceci dit, je n’ai toujours pas de poules dans mon jardin !

Compost day : comment composter en appartement ?

Compost day Bruxelles

Il est possible de gérer ses déchets organiques en appartement : soit en utilisant une vermi-compostière, soit en utilisant les sacs oranges. Le tri des déchets bio-organiques sera bientôt obligatoire, autant s’y mettre maintenant !

La réalisation de l’affiche

Compost day 2021

Comme souvent en Belgique, il faut faire des affiches en deux langues : le français et le néerlandais. Donc, 2 fois plus de texte à écrire ! On trouve toujours de quoi tout mettre de façon harmonieuse.

En 2018, l’affiche du Compost day avait été faite en interne. L’accent avait été mis sur les déchets, avec des représentations de légumes comme des petits personnages. Ici, nous avons voulu mettre en avant le côté convivial et les rencontres. Mais attention, Covid oblige, pas de verres à partager, pas de petits biscuits sur la table ! L’édition 2021 s’adaptera aux exigences sanitaires.

La rélisation des bannières pour les réseaux sociaux

Et enfin, pour finir, j’ai réalisé des déclinaisons pour la page Facebook et pour les signatures mail.

Si vous voulez plus d’information sur l’événement (et voir toutes les illustrations et l’animation des légumes :-)), le site du Compost day est en ligne.

Un projet?

Si vous avez un projet nécessitant une communication plus particulièrement basée sur l’image et l’illustration, vous pouvez me contacter , nous en parlerons ensemble!

Des étiquettes pour les bocaux

Des étiquettes pour les bocaux

Des étiquettes pour les bocaux à imprimer, c’est le petit cadeau d’aujourd’hui !

Je ne sais pas toi, mais entre les différentes farines, le boulgour, le quinoa… quand je ne suis pas bien réveillée (ou la tête à autre chose) je me trompe de bocal !

Voici donc, des petites étiquettes à compléter et à coller.

Un seul modèle, mais 3 couleurs différentes, selon ta décoration et tes préférences.

Tu peux les coller de façon naturelle avec :

J’espère que ces étiquettes te seront utiles et te motiveront à passer au bocal, si ce n’est pas déjà fait!

étiquettes pour bocaux à imprimer
étiquettes pour bocaux à imprimer
étiquettes pour bocaux à imprimer
cuisine zero déchet, bocaux

Et pour finir, une petite astuce, car des étiquettes pour les bocaux c’est bien, mais parfois il faut réussir à les enlever!

Tu peux acheter des bocaux tout beaux tout neufs, tu peux aussi en récupérer. Parfois, l’étiquette s’enlève facilemement après un trempage dans de l’eau tiède, d’autres fois, c’est plus difficile. Il reste des traces de colles qui sont vraiment pénibles et galère  à retirer. Pour cela, j’ai une super recette testée et approuvée! Elle est facile à faire, il faut juste un peu de patience et attendre 🙂

Utiliser et conserver dans des bocaux, faire de la colle maison sont quelques gestes écolos parmis 100 autres que je partage dans mon livre “100 gestes écolos qui vont changer le monde“.

C’est un livre illustré sur des petits et plus grands gestes respectueux de l’environnement, que je pratique dans ma vie de tous les jours. On y trouve une série de 100 dessins accompagnés de textes. Des gestes expliqués simplement, à mettre en pratique rapidement et facilement (excepté 3 ou 4 :-))

8 ressources illustrées sur l’écologie

8 ressources illustrées sur l’écologie

Je vais vous présenter quelques ressources illustrées sur l’écologie.

Je reçois régulièrement des demandes pour utiliser les illustrations de la série des gestes écolos. Ce sont beaucoup des personnes de l’enseignement ou d’associations qui m’envoient des mails. Ces illustrations peuvent être utilisées gratuitement et à petite échelle. Toutefois, cela doit être dans un cadre de sensibilisation ou d’éducation. Deux conditions sont aussi  nécessaires : ne pas modifier les images, et deuxièmement citer la source.

Aujourd’hui je voulais partager des ressources graphiques et illustrées sur l’écologie. Elle rendront les supports de communication plus agréables, plus colorés. Elles sont parfois payantes mais, dans ce cas, leur prix est assez bas.

Certain·e·s me diront « Mais Marina, tu te tires une balle dans le pied ! ».  En fait non.  C’est  mieux d’utiliser ce qui est mis légalement à disposition plutôt que de piquer à droite et à gauche des visuels sans autorisation. J’ajouterais aussi que RIEN ne vaut un accompagnement graphique personnalisé. Il reste indispensable pour la plupart des projets. Mais l’on fait ce que l’on peut, avec ce que l’on a 🙂

Quoi qu’il en soit, en attendant de pouvoir avoir une illustration personnalisée, il est possible d’en trouver sur le Web qui conviendront tout à fait.

C’est pourquoi j’ai fait une petite sélection ressources illustrées sur l’écologie à utiliser dans les publications (papier ou Web). Pour certaines, il faut mentionner la source.

 

 

Des pictogrammes sur l’écologie

Pour commencer, du classique avec ces pictogrammes simples et efficaces (payant).

On continue avec des pictogrammes. Dans cette série, 20 images sont proposées en version couleur, et en version noir & blanc (gratuit).

Nounproject met à disposition des pictogrammes sur plein de sujets différents (gratuits et payant).

Un modèle Powerpoint pour donner une touche “green”

Il existe énormément de modèles de mise en page pour réaliser ses rapports, ses exposés… ici un modèle parmis tant d’autres de Powerpoint.

Adobe Stock

Adobe Stock met à disposition beaucoup (mais alors beaucoup) d’illustrations gratuitement.

Freepick

Ensuite, voici une des banques d’images les plus connues. Sur Freepik tu trouveras beaucoup de visuels (gratuit et payant).

Kit d’illustrations : du green et du zero waste

Pour finir, deux exemples d’ensembles d’illus sympas pour imprimer des cartes, des motifs, illustrer des articles… (payant).

J’espère que cette sélection te sera utile! Bonne journée!

La liste des 100 gestes écolos

La liste des 100 gestes écolos

Voici la liste des 100 gestes écolos à cocher!

On me l’a demandée plusieurs fois, elle est très appréciée au début du livre “100 gestes écolos qui vont changer le monde” alors voici la to-do list des gestes écolos à imprimer pour faire des défis en famille ou entre ami·e·s !

100 gestes, 5 colonnes (pour 5 personnes) et c’est parti la compétition :-). Non, en vrai, je n’aime pas la compétition, c’est juste pour s’amuser. Pour l’instant, c’est  moi qui gagne ^^  mais j’espère avoir de la concurrence!

100 gestes écolos qui vont changer le monde. Marina le Floch

C’est un livre illustré sur des petits et plus grands gestes respectueux de l’environnement, que je pratique dans ma vie de tous les jours. On y trouve une série de 100 dessins accompagnés de textes. Des gestes expliqués simplement, à mettre en pratique rapidement et facilement (excepté 3 ou 4 :-))

Les freins au changement : les autres

Les freins au changement : les autres

Tu ne vas pas sauver la planète avec ton déo fait maison…
Ca sert à rien tous tes trucs…
Tu veux retourner à l’âge de pierre?… (variante: de la bougie)
Tous ces éco-gestes, cette mode du zéro déchet, c’est juste pour faire culpabiliser l’individu…

Et le fameux… “C’est un truc de bobo !”

Les autres

Pour faire suite à ma réflexion d’il y a quelques semaines sur les freins au changement, car après les habitudes, voici… les autres!

Les freins au changement : C’est qui les autres?

L’autre c’est aussi celui qui te décourage en se moquant de toi et de tes nouvelles habitudes, en pointant du doigt l’inefficacité de tes actions d’un point de vue mondial. Celui qui te dit que ce que tu fais c’est peanuts, que tu ne vas pas sauver la planète et changer le système avec ton déo maison (tu le sais bien, ça ne sert à rien de le répéter).

C’est celui ou celle que tu ne vois pas et qui balance ses canettes dans le fossé, ses mégots, ses gravas, la merde de son chien méticuleusement ramassée et mise dans un sac en plastique (sisi!). Celui ou celle qui sape ton moral et ta motivation les jours où tu as moins d’énergie, où tu passes trop de temps sur les réseaux sociaux et pas assez avec les personnes qui te ressourcent et te boostent.

Mais c’est aussi celui ou celle avec qui tu vis, qui ne t’encourage pas dans tes changements comme tu le voudrais. Qui n’agit pas exactement comme tu le voudrais, qui met sur la table des brownies ultra-sucrés à l’huile de palme alors que toi, tu as passé des heures sur internet pour trouver une recette potable pour faire des biscuits sains sans sucre, sans gluten, sans additif (#cestduvécu).

C’est ça aussi, changer pour un comportement plus écologiste, c’est prendre conscience de ce qui se passe avant les autres. Et c’est difficile.

les freins au changement, les autres

Les freins au changement : Comment faire?

J’ai adopté les 4 accords toltèques pour y surmonter. Attention c’est la minute développement personnel, yeahhhh !

Enfin… adopter, c’est vite dit! J’essaye de les adopter. Je ne les applique pas à 100% (loin de là) et j’ai des gros moments de parano, de langue de p…, de doute et de flemme, mais souvent, ils me sauvent la mise. Je travaille pour y penser avant de m’énerver haha!

Tu peux lire le bouquin si tu veux, sinon voici un petit mémo illustré pour te souvenir des 4 accords.

les 4 accords toltèques

Par exemple, pour le zéro déchet, les réactions négatives sont variées, allant de la moquerie à la peur. J’ai entendu toutes sortes de choses. Et le pire c’est que certaines sont vraies. Non, diminuer ses déchets ne sauvera pas la planète et notre société. Cela ne suffira pas. Mais c’est un début. Insuffisant sûrement mais indispensable. C’est comme une séance d’échauffement vers l’autonomie.

Faire en fonction de notre envie, de nos besoins, de notre ressenti

Pour ma part, si je n’achète quasiment plus de fringues neuves c’est parce que je vois directement les conditions de travail imposées aux hommes et aux femmes pour la réalisation de cette fringue. Si je ne mange plus de viande, c’est parce que je visualise (super-bien pour le coup) la vache qui se dirige à l’abattoir. Je ne dis pas que tout le monde doit/devrait le voir, mais moi je le vois et je ne veux pas y participer. Alors je m’abstiens le plus possible d’acheter neuf, je m’abstiens de manger de la viande. Mais le problème c’est que cela est parfois mal perçu, jusqu’à être vu comme un comportement de provocation, de supériorité pour certain·e·s, d’infériorité pour d’autres. Je t’assure. D’où l’application directe de l’accord “N’en fais pas une affaire personnelle“.

Mais si je suis tout à fait consciente que mes petits gestes ne suffisent pas, je suis aussi très consciente que je ne souhaite plus participer à cette société de consommation qui nous détruit. Certain·e·s ici s’empresseront de pointer du doigt mes incohérences pour dénigrer mes faits et gestes mais ce n’est pas grave, qui a dit que j’étais un être spirituel cohérent et stable?? ^^

Pour conclure, je fais ce que je fais, pas pour répondre à une mode, pas pour être dans une nouvelle tendance. Non je fais ce que je fais car c’est moi.

 

Que ce soit dans sa sphère personnelle directe ou via les médias, il y aura toujours quelqu’un pour te dire que tu en fais trop ou pas assez.

S’il n’y avait qu’une seule chose à retenir c’est : 

les autres, on s’en fiche!

Pin It on Pinterest