L’atelier peinture des enfants : ciel, nuages et oiseaux

L’atelier peinture des enfants : ciel, nuages et oiseaux

Il y a 15 jours, j’ai écris un billet sur l’activité artistique que j’avais réalisée avec mes filles. Cette fois ci, l’atelier s’est déroulé non pas avec 2 mais 4 enfants! Deux enfants de 2/3 ans et  deux autres de 5/6 ans.

Installation de l’atelier

Les petits travailleront sur la petite table dans la zone cuisine carrelée et les grands travailleront sur la grande table dans la zone “salle à manger” avec du plancher huilé-qui-n-aime-pas-du-tout-l-eau. Je leur répète bien que je leur fais entièrement confiance, que je sais qu’ils vont faire attention. Nous (oui, nous sommes 2 mamans quand même hein, j’suis pas super woman non plus) scotchons des grandes feuilles sur les tables – avec du gros scotch brun -, je dispose des pinceaux, des chiffons, de l’eau et de la peinture bleue dans une assiette.

Explication de l’atelier

Je montre aux enfants des photos de ciels avec différents nuages. Dans un premier temps, les enfants vont peindre uniformément et au pinceau un fond bleu. La peinture sera rapidement séchée au sèche-cheveux (animation en plus). Ensuite, ils vont réaliser des nuages blancs avec des éponges. J’ai repris une éponge qui date de ma période “peintre décorateur” (je reviendrai surement là-dessus un de ces jours). J’ai précisé qu’il fallait bien respecter le matériel d’autant plus que cette éponge avait été un animal avant. Effet garanti ;-). Ensuite (mais je ne leur dis pas encore),  je découperai dans des morceaux de pommes de terre des formes d’oiseaux pour créer des tampons qu’ils utiliseront avec la peinture noire. Le temps de sculpter les tampons, la peinture séchera.

peindre un ciel nuageux et des oiseaux avec les enfants

Chacun son style, chacun son rythme!

Déroulement (comment ça se passe dans la vraie vie)

Avec 4 enfants c’est tout de suite plus rock’n roll. J’ai laissé les grands en autonomie pour nettoyer les assiettes entre les différentes couleurs et je passais quand même derrière pour essuyer les tâches (sur le plancher, les murs, les portes, partout en fait). C’est quoi ces patates qui sautent – sur le plancher huilé qui-n-aime-pas-du-tout-l-eau alors qu’elles sont pleines de peinture noire?

Après avoir passé négligemment quelques coups de pinceau, Norig (2 ans ½ pour rappel) a eu la furieuse envie de se débarrasser de son tablier pour mettre une jupe et son serre-tête rose sur la tête, à l’envers, pour aller danser. J’ai laissé faire, je n’ai pas insisté. Si elle n’avait pas envie de peindre tant pis. Et tant mieux, car voyant les autres elle est vite revenue à l’activité. Moralité : faut lâcher prise.

peindre un ciel nuageux et des oiseaux avec les enfants

tap tap tap

Quand je découpais les patates, Norig (encore) n’a pas pu s’empêcher d’en manger un peu, alors que Félix a quand même attendu de tremper la dite patate dans la peinture noire avant de la goûter.

C’est une activité adaptée autant pour les grands que pour les petits. Les grands ont préféré travailler à deux sur la même feuille (ils ont peint les deux comme ça, tout le monde est quand même reparti avec sa création).

peindre un ciel nuageux et des oiseaux avec les enfants

Cafouillage d’oiseaux… (pour les enfants de 2 ans 1/2)

L’atelier a duré une heure environ, les enfants étaient très contents. Mais Lidig aurait aimé peindre “librement”, ce sera pour une autre fois parce que là c’était assez le bazar!!

peindre un ciel nuageux et des oiseaux avec les enfants

Hoo, ils sont bien alignés tes oiseaux… C’est normal, il vont à l’école! (pour les enfants de 5 ans)

Liens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier pour enfants – peindre avec des éléments de la nature

Atelier pour enfants – peindre avec des éléments de la nature

Le mercredi, je suis avec mes filles, et j’aime bien faire des activités avec elle (comment-ça faire la sieste avec la petite pendant que la grande regarde la reine des neiges ce n’est pas une activité ?). Alors on transforme l’appart en atelier. Je ne vais pas t’expliquer combien je suis une mère créative et formidable, je ne vais pas illustrer cette article par de magnifiques photos avec mes filles ultra-concentrées dans leur activité, et avec en arrière plan un logement admirablement décoré et rangé. Nan, je vais te dire pour de vrai comment ça se passe (mais ça se passe bien, si tu veux avoir du gore, ce n’est pas par ici).

Installation de l’atelier

Nous déplaçons (enfin moi surtout) la table de travail des filles, qui est une table Ik** carrée dont nous avons coupé les pieds. Je l’installe dans notre “cuisine”, qui est en fait un recoin ouvert disposant allégrement de 4 m2 utilisables. C’est le seul endroit avec du carrelage, parce que tu comprends le parquet huilé n’aime pas trop les tâches de peinture. Tout ça pour te dire que le manque de place n’est pas une excuse, non mais! Les filles mettent leur tablier. Norig sent bien qu’il va se passer quelque chose et passe de l’état “regarde comme je suis belle quand je pogotte avec ma jupe à pois et ma fausse tresse reine des neiges” (on n’est pas épargné j’te jure) à l’état, “faut que je me concentre ça a l’air sérieux là“. J’installe les feuilles, la corbeille avec les éléments naturels et la peinture.

installation du matériel pour l'atelier peinture pour enfants

Je n’ai pas eu le temps de prendre une photo, elles ont vite commencé.

Explication de l’atelier

Aujourd’hui les filles, nous allons peindre avec autre chose que des pinceaux, nous allons utiliser des éléments naturels que nous avons ramassés lors de nos ballades.

Réactions de la grande (qui avait déjà pris un pinceau) : “Ouais non, c’est trop nul, moi je veux peindre un arc en ciel avec un pinceau. C’est nul, d’abord si tu me laisses pas faire je vais faire du grabouchtachta.”

J’inspire – j’expire

“Donc nous allons peindre avec des éléments naturels – Lidig pose de pinceau  – et faire des marques avec les éléments naturels sur cette feuille – LIDIG POSE CE PINCEAU !!!

peindre avec des éléments naturels

 

Finalement

Toutes les deux se sont concentrées pour réaliser l’exercice et tester les différentes marques laissées par les branches, les feuilles, les petites pommes de pin. Norig râlait à chaque fois qu’elle avait une minuscule tâche de peinture sur les mains (j’inspire – j’expire), mais elle a quand même fini avec les mains pleines de peinture. Ce qui est pour moi, un critère de réussite de l’atelier !

peindre avec des éléments naturels

peindre avec des éléments naturels

La peinture à la coquille de moule, t’as déjà essayé toi?

Pour la fin, j’ai proposé un dessin libre. Lidig a pu faire son arc en ciel qui s’est transformé en toboggan et puis tout le monde était content. Sauf Norig qui voulait absolument se laver les mains dans la cuisine au lieu de la salle de bain (j’inspire – j’expire).

peindre avec des éléments naturels

J’ai bien fait attention à poser la peinture à droite pour Lidig qui est droitière et à gauche pour Norig qui est gauchère
(et qui, évidemment, tient son pinceau de la main droite sur la photo)

Moralité

(bien oui quand même) Si tu fais ce mini atelier chez toi, même s’il démarre avec des réticences et une mauvaise volonté bien affirmée, je te conseille de persévérer car au final, une fois commencé les enfants y prennent gout.

peindre avec des éléments naturels

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les monstres à 4 mains

Les monstres à 4 mains

A la maison, ça bosse! Une petite activité sympathique réalisée avec Lidig. On décide de dessiner un monstre. Je commence par exemple par le contour de la tête, elle fait les yeux, je fais le nez, elle décide de mettre des poils partout ou des boutons… Chacun notre tour, nous rajoutons un élément (au final, c’est elle qui me dit ce que je dois faire :-)) et voilà nos monstres à 4 mains!

La pêche à la ligne

La pêche à la ligne

Pour Noêl, je voulais faire un cadeau maison à Lidig. Dans le livre “Jeux d’éveil pour votre enfant”, j’avais trouvé les explications pour la pêche à la ligne. Evidemment je l’ai fait à ma sauce! Mais ce que j’avais aimé c’est le système de pêche. Non pas avec un crochet (franchement, vous avez essayé? de quoi devenir fou!) mais avec un système d’aimant. Ok ça va plus vite, une partie dure 5 min, mais ça marche drôlement bien avec ma fille de 3 ans 1/2.

J’ai cousu des poissons avec des chutes de tissus. J’ai même ramassé des vêtements par terre, près des bulles à vêtements, c’est une catastrophe, elle sont vidées régulièrement par des types peu scrupuleux et ça traine sous la pluie. Ce qui était bon pour une seconde vie, se retrouve à la poubelle, quel gâchis… bon je m’égare.

L’eau est faite avec une ancienne taie d’oreiller.
Si j’avais eu le temps et l’énergie, j’aurai fait quelque chose de plus élaboré, mais finalement, ça fait l’affaire!!

pecheligne2

Les petits poissons en tissus récup, rembourrés avec la ouate d’un ancien coussin. Les yeux sont faits avec des boutons + feutre noir.
J’ai juste acheté les petits anneaux metalliques (le vendeur a même testé leur “aimantage”!).
Tous petits rubans sont récupérés à gauche à droite.

pecheligne3

Les canes à pêche : bois + ficelle + aimant à frigo “emballé” dans le tissus. Pour plus de sécurité, j’ai cousu. Je n’ai pas trouvé d’aimant en forme de rondelle, alors j’ai fait avec les moyens du bord!

pecheligne4

Une ancienne boîte à cosmétique, des tissus découpés et collés.

Ma fille joue régulièrement avec (chouette!), déballe, remballe et en passant elle apprend à plier le tissus.

Pin It on Pinterest