2020 créative

2020 créative

Je sens que cette année va être dense (et belle) d’un point de vue créativité. Bien que cela fait deux fois que l’on me dit dans un contexte d’accompagnement professionnel “la peinture on met de côté pour l’instant”, ça ne me convient pas. Cela me fait comme un petit pincement au cœur. Non je ne la mettrai pas de côté ! Je continue car cela m’est vital, tout simplement.

Le manteau bleu

Voici une petite toile réalisée en décembre dernier. J’y ai utilisé des collages. Cela ne se voit pas de trop tant je suis repassé avec de la peinture par dessus. Cela se devine au toucher et quand on regarde de très près.

Le manteau bleu, acrylique et collage sur toile de lin, montée sur chassis, 20X20 cm

Les côtés de la toile sont peints. Inutile d’encadrer, c’est prêt à accrocher!

Illustrations sur livre

Je continue mes illustrations sur livre 🙂 Je pense que je vais les coller sur un support rigide, en bois surement. Je cherche…

Carnet de croquis

Quelques pages de mon carnet de croquis, des illustrations faites automatiquement, de façon spontanée.

Bonne semaine !

2020

2020

Bonne année! ! He oui encore un message de bonne année de plus. C’est qu’il va bien falloir des tonnes de souhaits. Mon souhait le plus cher est qu’il y ait cette année une avancée phénoménale au niveau des droits de l’environnement et des hommes, une vraie prise de conscience de ceux qui nous gouvernent, que ce soit d’une petite commune au plus grand pays. Une prise de conscience et des actes. Des vrais actes dans tous les domaines (biodiversité, mobilité, santé, art, social…).

Je souhaite que les hommes et les femmes arrêtent de s’envoyer des pics dans la figure, arrêtent de se juger et d’entrer en rivalité. Je souhaite que chacun·e agisse à son échelle, selon ses capacités sans passer du temps et de l’énergie à critiquer ceux qui essayent. Que chacun·e prenne conscience du pouvoir qu’il elle a.

Je souhaite cette année, partager encore plus d’expériences, d’informations, d’actions de changement qui permettront à chacun et chacune d’avancer sur son chemin personnel et … collectif.

Cette année je ferai encore plus du mieux que je peux 🙂

Ce blog restera positif ! Ma manière à moi de contrer l’éco-anxiété. Je partagerai le plus possible de manière ludique des actions à mettre en place. Et j’essaierai au mieux d’éveiller les consciences, de ma situation de toute petite terrienne ordinaire, avec mes petits dessins et toute ma motivation.

Changements sur le blog

  • Au lieu de faire un bilan du mois passé sur mon aventure entrepreneuriale, je ferai le focus sur une situation, un point en particulier.
  • Il y aura régulièrement des articles sur l’écologie et toutes les 3 semaines, juste pour les abonné·e·s à la lettre d’info je vous proposerai une recette, une astuce, une action en illustration, comme des petites fiches pratiques ! Et si tu n’es pas encore inscrit·e, tu peux le faire maintenant car ça commence rapidement 🙂

à bientôt!

Lettre d’info 2020

Toutes les 3 semaines mes actualités, mes nouveautés mais aussi une fiche illustrée sur un geste écolo à mettre en pratique rapidement et facilement!

Le dernier post… de l’année !

Le dernier post… de l’année !

C’est le dernier post de 2019 ! Je prends un petit congé numérique.

Le week-end passé, j’ai participé à un petit marché de Noël, le seul de l’année pour moi car je n’avais pas particulièrement cherché. Moi qui ai pris l’habitude de travailler seule, j’ai vu en 2 jours plus de monde qu’en 2 mois. J’ai affiné des contacts, réalisé de nouveaux, bref, beaucoup de positif !

J’ai exposé toutes les nouvelles illustrations ainsi que quelques peintures (petits et grands formats).

Cette semaine, j’avance le plus possible sur mes contrats en cours, je planifie mon année 2020 et je bosse sur le projet de la boutique en ligne (ça avance).  Je suis également en train de définir une nouvelle direction pour le blog, ce que je peux te dire actuellement, c’est qu’il y aura du nouveau et des surprises avec la lettre d’info.

Et ensuite repos !

Il te reste un petit cadeau à trouver?

 

Tu peux te procurer mon livre 100 gestes écolos qui vont changer le monde dans toutes les moyennes et grandes librairies de France et de Belgique, ou le commander en ligne, mais on est d’accord que c’est mieux d’acheter chez son sa libraire!

Alors je vous souhaite à toutes et à tous une très belle fin d’année, de belles fêtes (sans gaspillage), de bons moments en famille et entre ami·es !

Rendez-vous en 2020 !

Illustrations sur livre

Illustrations sur livre

Voici une nouvelle série d’illustrations. Un soir, j’ai commencé à peindre sur une page d’un livre abandonné. Un bout de livre, car il n’était pas en entier, que j’ai trouvé dans une boîte à livres, j’aimais sa matière, la douceur de ses feuilles. Il est italien, c’est un livre d’histoire “Il problema delle origine de Roma“. Tu sais, cette civilisation qui s’est effondrée…  ça m’a inspirée. Il date des années 40 peut-être 30.  Il a une petite particularité : il a été lu par un·e francophone qui a souligné et traduit consciencieusement et minutieusement les mots qu’il·elle ne comprenait pas. Et à la fin, on retrouve “Fini le 20/12/43” + signature.

J’ai eu envie de l’utiliser comme support et j’ai laissé ma main guider (pas mon esprit ce petit malin) ma main. Et ça a donné 1 illustration, puis 2, puis 10… et je n’arrive pas à m’arrêter.

Je vais les présenter à un petit marché de Noël le week-end prochain, j’avais envie qu’elles soient prêtes à être accrochées ou prêtes à être encadrées. Pour moi, trouver des éléments d’occasion pour l’encadrement fait partie de la démarche. J’ai trouvé, chiné d’anciens cadres. Je les ai poncés, j’ai parfois laissé la trace de la couleur peinte par la personne qui les avait avant. Car ces cadres, tout comme les pages de ce livre ont une petite histoire.

Après l’italien, je me suis mise à peindre sur d’autres livres que j’avais récupérés instinctivement, ne sachant pas trop ce que j’allais en faire à l’époque. J’ai parfois du mal à détacher les pages des livres, mais souvent, il s’agit de livres incomplets, déjà déchirés qui auraient dû finir à la poubelle. Je ne sais pas s’ils apprécient cette deuxième vie, mais moi, je prends beaucoup de plaisir à jouer avec eux !

 

Chouette je vais pouvoir faire une nouvelle section dans ma galerie web Art!

Journal d’une entrepreneure créative – Novembre 2019

Journal d’une entrepreneure créative – Novembre 2019

Houlala quel mois de novembre encore !! En avril 2019, je me suis donnée un an pour développer ma petite entreprise, rien que de savoir que dans 4 mois, je vais devoir prendre une décision, ça me stresse. Je savais que ça allait être les montagnes russes émotionnelles ! Un jour c’est bas, le lendemain c’est hop hop hop. J’ai peur, je doute mais franchement, qu’est-ce que je risque ? si ça ne va pas, je rebondirai sur autre chose.

Mais en fait, j’ai vraiment envie de réussir.

À un moment donné, où je me sentais seule, désespérée, complètement nulle (merci le syndrome prémenstruel), je me suis dit… mais ce n’est pas possible ! Pourquoi je ne trouve pas de l’aide pour me faire accompagner ? pourquoi je reste bloquée sur des problèmes juridiques, comptables, légaux ? Pourquoi je n’arrive pas à mettre en route les projets que j’ai en tête ? Pourquoi je m’engage dans pleins d’activités liées avec mon travail mais qui ne génèrent pas de revenus ? Est-ce que je vais devoir abandonner mon statut d’indépendant pour aller m’inscrire au chômage ? Est-ce que c’est ce que j’aurai dû faire depuis le début ? ça moulinait ça moulinait dans ma caboche.

Je suis dans un moment touchy où je vois clairement que je ne gagne pas assez mais où je n’ai clairement pas envie de laisser tomber.

Alors STOP. J’ai pris des décisions. Déjà je ralentis mes pensées. Ensuite j’exprime clairement ce que j’ai besoin de faire et pourquoi je le fais. Et c’est marrant comment dans la vie, quand tu fais enfin des choix, il y a des opportunités qui viennent à toi :

  • On me propose un projet d’animation d’atelier rémunéré pour l’année prochaine.
  • Et puis paf. Je trouve une structure qui pourrait m’accompagner. J’ai un premier rdv et déjà j’ai des pistes. J’ai en face de moi quelqu’un qui répond à mes questions. Et de façon compréhensible. Le fait d’exprimer tout haut (pendant 1h30) ce que je ressasse toute seule depuis des mois m’a aidée à prendre du recul.
  • On me propose de participer à un petit marché de Noël. Ce qui est l’occasion de fignoler des peintures, des illustrations.

Ma principale problématique est : comment gérer de manière professionnelle une activité créative, artistique ? Et toujours ce problème de savoir dans quelles cases je rentre.

Alors il y a bien des ressources sur internet mais c’est essentiellement pour la France. Tout le monde me dit d’aller chez Smart (j’y finirai peut-être d’ailleurs) mais ça ne correspond pas tout à fait à mes demandes et mes besoins actuels.  

Suite à mon entretien, on m’a informée que je peux participer à un programme de soutien pour lequel il faut postuler avant le lundi 25 novembre (et nous sommes le vendredi 22 novembre quand je reçois l’information). Ce dispositif, Protopitch, permet d’avoir recours à une expertise de +/- 15h dans les domaines suivants :  juridique, marketing, E-marketing, Internationalisation, financier. Tout cela pour les activités en lien avec la culture et la création, ayant leur siège social en Belgique et/ou en France ! Et bien voilà c’est ce qu’il me faut!

Alors tu me souhaite bonne chance, je passe le 10 décembre, avec mon petit power point !

J’ai mis en photo ma  tasse zen, dans laquelle j’aime boire mon café du matin 😉 Et niveau agenda, je suis prête, avec celui d’Oxfam!

Geste écolo 115 : la cup

Geste écolo 115 : la cup

Voilààà j’y suis ! Je ne voulais pas spécialement parler de la cup car c’est assez intime non ? Et puis zut, après le pipi sous la douche controversé qu’est-ce que je crains ?

Ça fait plus d’un mois que l’article est en brouillon, c’est vraiment réfléchi !!

J’ai utilisé la cup avant d’avoir des enfants et puis… un peu après. Et là, misère, ça fuyait. Diagnostic : ma cup ne me convenait plus. Après deux accouchements par voie basse le taux d’élasticité de mon vagin est considéré comme “moyen” par les fournisseurs de cup !! Je ne fais que recopier ce qu’ils disent. Pas de panique, c’est normal. Mais j’ai donc mis quelques années pour accepter le fait que je devais passer à la taille au-dessus. Je t’entends ricaner d’ici. Rigole pas trop, tu verras, quand ça t’arrivera…

La prochaine phase, c’est la ménopause, mais j’ai encore un peu de temps à fêter joyeusement et mensuellement le fait d’être une femme ! Quand on sait qu”une femme jette en moyenne à la poubelle, et dans sa vie, entre 100 et 150kg de serviettes, tampons et applicateurs“… ça fait réfléchir.

Depuis plusieurs mois, je suis à 95% en réutilisable (cup + serviettes hygiéniques lavables). Oui, même pendant les vacances ! S’il m’arrive de faire un écart de temps en temps, je n’en suis pas malade, je l’accepte c’est tout.

Pin It on Pinterest