Geste écolo 102 : utiliser des pailles en inox

Geste écolo 102 : utiliser des pailles en inox

He bien voilà, on dirait bien que c’est reparti! 🙂 C’est trop tentant.

Donc pour la suite, je commence par les pailles en inox. Je n’avais pas besoin de paille chez moi et puis… j’ai eu des enfants. Des pailles pour le jus d’orange, pour les anniversaires, parce que la soupe passe plus facilement quand elle est bue avec une paille. Et vas-y que je te remplisse la poubelle un peu plus! Stoooop! Depuis plusieurs mois, nous sommes passés aux pailles en inox, et ça va très bien, merci! Je viens également d’acheter une petite brosse parfaitement adaptée pour les nettoyer (tout comme les petits goulots de gourdes). Les pailles en inox, les essayer, c’est les adopter!

Atelier pour enfants : peindre à la Pollock

Atelier pour enfants : peindre à la Pollock

Youpiii c’est la rentrée, c’est l’occasion de reprendre les ateliers créatifs avec les enfants  (nan en vrai, je me traîne comme une limace)! Bon, ceci dit, cette année, j’ai vraiment pris la résolution de passer de chouettes moments créatifs avec mes filles. Et pour cela, le web est une vraie ressource. Ce mercreci, je suis allée voir ce qu’il se passait dans la cour des petits et j’ai pris l’idée de l’atelier “Peindre comme Jackson Pollock“. J’ai fait tout comme elle présente l’atelier, c’est à dire commencer par regarder ensemble la vidéo sur la manière de peindre de l’artiste. Je suis sympa, je leur ai épargné la bio du peintre : il était légèrement pertubé, quelque peu alcoolique et est mort dans un accident de voiture qu’il a provoqué sous influence de … l’alcool (dans le mille), en tuant au passage une amie de sa femme. Les enfants, l’alcool c’est mal.

Bref, aujourd’hui, on va peindre sans toucher la feuille, on parlera d’alcoolisme un autre jour!

J’ai prié pour que la pluie ne tombe pas et j’ai installé l’atelier dehors. Nous avons utilisé 3 couleurs différentes à chaque fois.

Nous avons installé l’atelier dehors sur notre “terrasse”. Tu peux remarquer l’avancement des travaux par rapport à il y a un a un an 😉

Et hop, on commence timidement pour ensuite en mettre à peu près partout.

C’est surtout la petite de 4 ans qui a apprécié l’activité. Elle a voulu faire un deuxième. La grande a préféré partir ranger son bureau (je n’allais pas la contrarier).

L’état des bottes. Mieux vaut faire cette activité dehors…

 Et au final, les créations redécoupées et affichées au mur.
J’ai bien cadré la photo pour qu’on ne voit pas tout le bazar. Quand tu as un blog tu apprends à cadrer serré 😉

 

Cela nous a pris une bonne heure, les filles étaient ravies. Norig rigolait en voyant ses mains sales et s’exclamait à chaque giclure de peinture :-). Ensuite zouuu le bain. J’ai déjà une idée de seconde vie de ces peintures…. elles feront des très beaux emballages cadeau!!

Marina Le Floch, atelier créatif pour les enfants - Peindre à la Pollock
101 gestes écolos (101) : s’engager

101 gestes écolos (101) : s’engager

Tadaaaaammm et voilà le 101ème geste!

Whouuuu et celui là, je ne l’avais pas listé au début de mon projet :-). Quel cheminement!

Alors effectivement, je m’engage d’un point de vue personnel avec mon mode de vie, mes choix d’achats… mais depuis un certain temps, je m’engage avec d’autres personnes, et ça c’est super motivant. En tant que citoyenne, j’ai du pouvoir, et je ne vais pas m’en priver!

  • Je me suis engagée dans le mouvement en transition de ma ville, j’y ai rencontré des gens passionnés et passionnants. Il y a une forte énergie dans ce mouvement. On discute, bien sûr, mais surtout, on agit. Petit à petit, on avance.
  • Je me suis engagée auprès de ma commune en répondant à l’appel aux citoyens pour fonder un groupe sur la problématiques des déchets. On discute (+), on agit (un peu moins) mais c’est complémentaire au mouvement en transition.
  • J’ai créé avec deux autres huluberlus une association sur le Zéro Déchet et les techniques potagères. On fait des ateliers sur la réduction des déchets, on donne des cours de permaculture (pas moi hein, pas encore), on a un milliard d’idées environ, et autant d’envies !

Enfin bref, un seul conseil: lance toi !! Rencontre des gens !! Engage toi !! (ça en vaut vraiment la peine !)

101 gestes écolos (100) : acheter du miel local

101 gestes écolos (100) : acheter du miel local

Tu savais toi que pour fabriquer du miel industriellement, certains apiculteurs tuent toutes les abailles chaque année (cela leur revient moins cher que de les entretenir pendant l’hiver)? Que le miel est souvent rallongé au sirop de sucre? Et qu’il existe même du faux miel? Que la plupart des miels vendus en supermarché proviennent de Chine?

C’est pour cela que le meilleur miel est celui que l’on achète à l’apiculteur du coin. Qu’il soit du coin n’est pas une garantie, c’est mieux d’aller le voir ou de se renseigner sur sa méthode de travail. Mais généralement, les apiculteurs locaux developpent un savoir faire qui est aussi leur marque de fabrique, leur argument de vente.

Certaines personnes diront toujours que c’est bien mieux de se passer complètement de miel. En effet, les abeilles y survivraient très bien! Mais le message “arrêtez de manger du miel” est contre productif à mon goût : “arrêtez de manger du miel industriel, renseignez-vous”, après choississez de manger ou pas du miel.

Voici un article interessant sur les idées reçues de la production de miel.

Pin It on Pinterest